Côte d’Ivoire: Sa Majesté Tchiffi Zié, Roi des Rois, plaide pour une rentrée scolaire paisible.

Message du Roi sa Majesté Tchiffi Zié sur l’école Ivoirienne.

« Ce que le sage voit assit, l’ignorant ne le voit pas débout »

En 2016 lors d’un colloque de réflexion marquant le début du processus de résolution des problèmes, qui minent les universités publiques et les grandes écoles de la Côte d’Ivoire, colloque auquel à participé sa majesté Tchiffi zié et tout le corps de Leaders et chefs traditionnels, une charte intitulée ‘’Charte Tchiffi Zié Jean Gervais pour la pacification du milieu universitaire et scolaire en Côte d’Ivoire’’ a été ratifiée.
Cette charte stipule la « cessation de toutes formes de violence sur les campus du pays et avec à la clé, des sanctions prévues contre tout contrevenant à cette charte.

Tout le monde a en mémoire les soubresauts qu’a connu l’école ivoirienne, dans les années 1990. La société civile ivoirienne et l’opposition politique étaient en ébullition. Favorisé par la frustration engendrée par le non respect des conventions et accords signés avec les différents gouvernements, la jeunesse finit par céder aux chants des sirènes de la manipulation et de la récupération politique.

Les mêmes causes produisant les mêmes effets, Sa Majesté Tchiffi Zié, homme de consensus et de paix dans sa clairvoyance, veut plutôt prévenir que guérir. Il a reçu La cosef-ci et la coordination des enseignants et chercheurs de côte d’ivoire (cnec), avec à sa tête son secrétaire général Johnson Zamina Kouassi.

Aujourd’hui malgré la rencontre entre les syndicats des enseignants grévistes et Madame la Ministre de l’Education, aucun accord n’a pu être trouvé, malgré la suspension de la grève de certains syndicats et une menace qui planerait sur la prochaine rentrée scolaire, sur l’ensemble du pays.

Dans peu de temps , ce sera la rentrée scolaire et le Roi plaide pour que celle-ci ait lieu, dans de bonnes conditions et que chaque ivoirien s’approprie le problème de l’école car l’avenir de nos enfants est en danger.

Le Roi et tous les leaders traditionnels invitent toutes les parties (Ministère et enseignants) à reconsidérer chacun sa positon, dans l’intérêt de la nation.

Fait à Abidjan le 19 août 2019.

Palais d’Eburnie

Click to Hide Advanced Floating Content
AFRIQUEMATIN TV

Facebook