Côte d’Ivoire-Religion/La famille de l’Aumônerie militaire s’agrandit

Par Fatime Souamée/afriquematin.net

Le mardi 28 décembre 2021, a eu lieu au Centre d’Etude Biblique Chrétienne de l’Afrique de l’Ouest à Cocody Angré, la consécration et l’ordination de huit Aumôniers militaires de Therapon University, une université chrétienne américaine, installée en Côte d’Ivoire depuis 2016.

 Issus de différentes couches de la vie sociétale, journalistes, enseignants, forestiers de formation, Commerçantes mais surtout tous des serviteurs de Dieu, ils ont décidé de parfaire leur connaissance dans cette prestigieuse université chrétienne américaine, en choisissant l’Aumônerie militaire. Ils ont reçu leurs attributs et leur diplôme, le mardi 28 décembre, devant parents et amis pour exercer désormais leur fonction au sein des écoles, des prisons, des Hôpitaux et des camps militaires ou paramilitaires.

Selon l’aumônier-militaire Kouadio Begnhin, Ex-Commissaire Divisionnaire, titulaire d’un doctorat de 3 eme cycle en Aumônerie militaire, l’Aumônier est un personnage chargé, d’une part, de distribuer l’aumône aux pauvres, et d’autre part, « d’assurer les services liturgiques dans un Ministère Ecclésiastique. Il a indiqué que l’Aumônier, ce prédicateur, clérical, doit fonctionner au sein des corps habillés, des hôpitaux et des prisons. Pour ce faire, ils ont bénéficié de la formation dans le domaine théologique (70%), paramédical (10%), paramilitaire (10%) et juridique (10%), a-t-il laissé entendre.

Sous le Commandement de l’Ex-Commissaire Divisionnaire, Colonel Kouadio Begnhin, les huit Aumôniers ont prêté serment : « ne chercher que les avantages du royaume de Dieu, Annoncer le salut qui s’obtient par la foi en Jésus-Christ, Pratiquer la miséricorde, à savoir : soutenir-assister les faibles, les nécessiteux, les veuves et les orphelins, ne jamais divulguer les affaires privées qui seront dites ou confiées en cure-dame, ne pas faire usage de discrimination ethnique et raciale, suivre les taches de Jésus –Christ notre Seigneur ». Tous, ont répondu en cœur « O Saint-Esprit, aide –nous dans l’accomplissement de notre présent engagement ».

Il est revenu au général aumônier et Recteur de Therapon l’University Côte d’Ivoire, le professeur Maurice Mulenga d’édifier les participants de cette cérémonie hautement spirituelle.  C’est le texte du livre d’Actes 10 v 1-3 qui a servi de prêche. L’aumônier général a mis en exergue, la vie du centenier Corneille.

L’Aumônier-Capitaine Sérikpa Djeckou, doctorant en Médecine Holistique et Divinité entouré du Colonel Kouadio Begnhin et du Recteur de Therapon l’University Côte d’Ivoire, le professeur Maurice Mulenga.

Il a présenté Corneille comme le premier aumônier de l’histoire. Le prédicateur dira que c’est Dieu qui a décidé d’intégrer Corneille dans son plan divin pour l’humanité. Corneille, non juif et militaire romain, va choisir de servir Jésus et va expérimenter la visitation du Saint- Esprit qui fera de lui, le premier aumônier de l’histoire.

Notons que la cérémonie a été conduite sous les pas cadencés de l’Aumônier-Capitaine Serikpa Djeckou, doctorant en Médecine Holistique et Divinité. Elle a été rehaussée par la présence de la Présidente Nationale de la plateforme interconfessionnelle des femmes en Côte d’Ivoire (PIFCI), Hadja Mariam Fofana. Elle a prodigué de sages conseils aux Aumônières et Aumôniers, pour dire que Chrétiens et Musulmans, sont ensemble, pour la gloire de Dieu.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.