Coronavirus: le gouvernement Gon montre déjà ses limites. Le pire est à craindre.

La Rédaction

On le disait tantôt, l’avenir politique du premier ministre Amadou Gon Coulibaly dépendra de sa gestion du Coronavirus. Mais voilà déjà que des défaillances sont constatées à tous les niveaux de la gestion de cette crise sanitaire, laissant convaincre que le plus grand danger que court la Côte d’Ivoire n’est pas seulement le Coronavirus mais plutôt l’amateurisme de ses dirigeants.

Face à l’inorganisation et la pagaille généralisée constatée au lieu de confinement de l’INJS, où les pensionnaires courent le risque de la contamination, le chef du gouvernement a produit le communiqué suivant: ” TOUS CEUX QUI ONT ÉTÉ CONFINÉS A L’INJS POURRONT RENTRER CHEZ EUX A LA MAISON,ET LE CONFINEMENT SE POURSUIVRA CHEZ EUX AVEC UN SUIVI”. Cette soudaine disposition, telle une comédie politique, donne la preuve de l’impréparation de l’opération de confinement et de la lutte toute entière contre le Coronavirus. Après avoir permis la cohabitation entre les sains et ceux qui ne le sont pas, le gouvernement les invite à regagner leurs domiciles respectifs.

Pendant ce temps, des aveux se font entendre du côté de l’INJS. Invitée par les passagers des vols Air France en quarantaine à L’INJS à se prononcer sur les raisons du non confinement des enfants d’Adama Bictogo et de la femme de l’artiste A’salfo, la Ministre Anne Ouloto déclare: « Ils sont déjà confiné chez eux, et ça, c’est une initiative personnelle du Premier ministre. Personne ne les verra se promener dans la ville donc soyez rassurés ».   

A méditer !

Click to Hide Advanced Floating Content
AFRIQUEMATIN TV

Facebook