Coopération Afrique-France/Un Malien crucifie Florence Parly

Par Me Boubacar Karamoko Coulibaly

Mon éducation et ma modeste culture des Institutions, de la gestion du pouvoir et, des relations internationales, m’empêchent de manquer de respect à une dame dont celle-là, Nièba n’en est point. Ni de manquer d’égards à un représentant institutionnel d’un autre pays.

Me Boubacar rappelle à Florence Parly  et par ricochet à la France que « jamais ton pays ne finira de payer à mon pays la dette du sang de ses enfants versés sur l’autel de la préservation de la dignité du peuple français et de l’intégrité du territoire français qui avait été à titre de rappel, aussi occupé si ta mémoire défaillante et sélective l’a oubliée ».

 Cependant, permettez-moi de dire que c’est plutôt cette France-là qui est indécente et ingrate et non le Premier ministre du Mali qui est le chef de la deuxième Institution du Mali, c’est à dire le gouvernement du Mali.
Certes, même un mort est de trop à fortiori 52 sur la mémoire desquels je me penche volontiers tout en offrant mon amitié et ma sympathie douloureuse à leurs familles.
Mais madame, permets-moi de te demander si tu sais seulement combien de tirailleurs soudanais ont sacrifié leurs vies singulièrement au secours de la liberté de la France et partant du reste du monde ?
Le discours que tu as tenu devant la chambre haute de la représentation nationale de la France ne te fait ni honneur, ni honneur à la France ton pays.
Car il n’y a absolument rien de faux dans tout ce que le Premier ministre Choguel a dit devant le monde entier à l’ONU. Et c’est justement ce fait que ton pays ne lui pardonne pas comme il ne pardonne pas aussi au Colonel Assimi Goïta de refuser de faire les caniches de service à l’instar de certains chefs d’État indignes des peuples qu’ils dirigent.
Non, jamais ton pays ne finira de payer à mon pays la dette du sang de ses enfants versés sur l’autel de la préservation de la dignité du peuple français et de l’intégrité du territoire français qui avait été à titre de rappel, aussi occupé si ta mémoire défaillante et sélective l’a oubliée. Et qui étaient là pour vous sauver la mise ?Nos ancêtres bien sûr et que vous avez du reste payé en monnaie de singe. Et ce, jusqu’à votre faux héros De Gaule à l’esprit étriqué dont l’attitude a été abjecte, injuste, fantoche et scélérate à l’égard des tirailleurs dits Sénégalais qui ont libéré la Provence. Après la libération, ne les a-t-il pas fait déshabiller au profit d’un ramassis de gus pompeusement présentés aux chefs des forces comme des résistants français ayant pris part à la libération de la Provence?
Ce sont les mêmes qui peu de temps après, furent prestement renvoyés à Thiaroye et sauvagement assassinés pour avoir réclamé leurs pécules de démobilisation. Mais c’était surtout pour les empêcher de raconter qu’à la libération de la Provence il n’y avait ce jour-là le moindre résistant français sur le théâtre des opérations. Pardon Nièba, tu as dit indécent et inacceptable ?
Qu’il vous plaise de nous quitter vous et vos alliés, heureusement que l’immensité de l’univers nous laisse d’autres possibilités.
La Chine, la Russie pouvant constituer par exemple, d’intéressantes alternatives. La Russie ne vous a t- elle pas déculottés, vos alliés et vous en Syrie dont votre coalition a tenté en vain de renverser le régime ? Justement et contrairement à ce que tu as affirmé, c’est grâce aux efforts de Wagner que la Centrafrique se doit de tenir encore et s’il te plaît sur plus des 2/3 de son territoire.
Non, vous ne pouvez pas et vous ne pourrez pas nous isoler. Pure perte de temps que d’essayer de nous effrayer avec cela.
Tu dis aussi que nous perdrons d’immenses pans de notre territoire, mais dis-moi un peu toi, en quoi cela sera différent malgré votre présence massive si c’est aussi le cas avec l’arrivée de Wagner ?
En effet, malgré votre présence massive dans notre pays et depuis 8 ans, chaque jour que Dieu fait est pire que la veille en matière de sécurité dans les 2/3 du pays.
Alors que jusqu’à votre arrivée, la bête était circonscrite seulement au Nord du pays. Sans oublier l’indigne, la très indécente et très fâcheuse situation de forfaiture très inacceptable dont ton pays s’est rendu coupable au détriment du Mali à Kidal. Plus indécent et plus inacceptable tu ne trouveras.
Sais-tu, que point n’est besoin de parler de corde dans la maison d’un pendu?
Alors toi et ton petit parvenu de chef, vous allez illico presto arrêter de faire du Mali, un enjeu de politique interne notamment en le convoquant à chaque détour, pour tenter de sauver vos meubles aux yeux de l’opinion publique française qui comme nous Maliens, s’interroge toujours et légitimement sur le pourquoi d’une telle insistance à vouloir coûte que coûte rester au Mali ?
Nièba, c’est proprement indécent et inacceptable de se transformer en armée d’occupation dans un autre pays aussi souverain que le tien. Et qui confiant en vous, vous a allègrement ouvert ses frontières terrestres et aériens jusqu’à sécréter en ce temps, une avalanche d’homonymes d’un certain ancien Président de chez toi Nièba. C’est vilain et nauséabond. Donc du balai Nièba et arrête d’être condescendante avec nos Autorités.

A bon entendeur, salut

Source : Info-matin

 

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.