CESEC/ Eugène Aka Aouélé : « Tout mon devoir sera de poursuivre l’importante œuvre entamée par mes devanciers »

Par Brou François/afriquematin.net

La salle des Plénières du Conseil économique social, environnemental et culturel (Cesec) a abrité la cérémonie de remise de service, le jeudi 15 avril 2021. Au cours de cette activité présidée par le Ministre, Secrétaire général de la Présidence de la République Abdourahmane Cissé, le nouveau président du Cesec, Eugène Aka Aouélé a assuré sa ferme volonté de poursuivre les actions déjà menées par ses paires.

Le président Eugène Aka Aouélé a d’entrée traduit sa profonde gratitude et sa reconnaissance au Président Alassane Ouattara qui lui a fait l’honneur de le nommer à la tête du Conseil économique, social environnemental et culturel. « Cette haute responsabilité, bien que lourde, reste exaltante. Tout mon devoir sera de poursuivre l’importante œuvre entamée par mes devanciers », a -t-il noté.

 Au nombre de ses priorités, le président Aka Aouélé entend renforcer toutes les activités qui ont trait à la continuité de l’action institutionnelle, à la consolidation de la coopération internationale.  Et pour accomplir cette tâche il a invité l’ensemble des membres de l’instance et du personnel administratif à s’inscrire « dans la poursuite heureuse du travail entamé pour le développement et la prospérité du pays ».

Les membres du Conseil économique, social, environnemental et culturel ont posé avec le nouveau président Eugène Aka Aouélé

 A cette occasion, Abdourahmane Cissé a tenu à rappeler que le Président de la République a procédé à la signature de deux décrets concernant la nomination du Ministre Aka Ahouélé. « Le premier décret porte nomination de M. Eugène Aka Aouélé en qualité de membre du Conseil économique, social, environnemental et culturel. Au terme du deuxième décret Eugène Aka Aouélé est nommé président du Conseil économique, social, environnemental et culturel », a -t-il souligné.

A la lecture des documents, le représentant du président de la République a retracé les qualités managériales du nouveau locataire de cette institution pleine d’histoire. Reconnaissant le mérite de l’homme d’Etat, il a adressé toutes ses félicitations au nom du Président de la République tout en lui souhaitant « plein succès dans sa mission ».

Eugène Aka Aouélé, ancien ministre de la Santé et de l’Hygiène publique remplace, à ce poste, Charles Diby Koffi, décédé le 7 décembre 2019.

Notons que le Cesec est une Institution de la République de Côte d’Ivoire qui conseille le Gouvernement en matière de politique économique, sociale, environnementale et culturelle.

Facebook