FORME / Ces trucs à la portée de tous pour vraiment réussir à méditer

La méditation est reconnue pour apporter nombre de bienfaits à notre corps et à notre esprit. Méditer permet de mieux gérer son stress et de mieux se concentrer. Et lorsque l’on médite régulièrement, on mobilise des parties du cerveau qui améliorent la mémoire également. Souvent, on pense que la méditation, on n’y arrivera pas, que c’est perché. Alors on vous prouve le contraire avec plein d’astuces pour savoir comment méditer facilement.

3 méthodes pour méditer

Une fois que vous êtes bien installée, fermez les yeux et lancez-vous en vous guidant selon l’une de ces trois méthodes faciles.

Méthode 1 : Concentrez-vous sur votre respiration

Mouchez-vous avant de commencer !

Inspirez lentement et profondément, et observez ce qui se passe. Est-ce que le ventre se gonfle ? Ou plutôt la cage thoracique ? Essayez d’inspirer avec le ventre, jusqu’au bout, bien profondément, par le nez. Il faut inspirer le plus d’air possible et le rejeter en contrôlant. Exhalez par la bouche. Il ne s’agit pas d’expirer d’un grand coup par saccades, mais plutôt au même rythme que l’inspiration, doucement et profondément, en dosant l’air qui sort. Une fois que vous avez pris le rythme d’une bonne respiration profonde, prenez bien conscience de ce que cela provoque : soulèvement du ventre, du buste et même parfois, on le sent jusque dans les épaules ! Inspirez et expirez huit fois profondément puis, essayez de sentir le passage de l’air dans votre nez, votre gorge, etc. Recommencez ce cycle autant de fois que vous le pouvez.

Méthode 2 : Concentrez-vous sur votre corps

Une fois que vous vous sentez à l’aise, bien installée, sans douleur, sans tiraillement, prenez conscience de votre corps. Scannez-le mentalement et minutieusement. Commencez par les orteils, les pieds, et remontez le long des mollets, genoux, cuisses, fessiers, ventre, nombril, le sentez-vous se soulever lors de vos inspirations ? Puis continuez votre chemin par le dos, les trapèzes, les bras, les mains, sentez comme tout cela est relâché. Revenez progressivement au plexus, prenez conscience de votre gorge grâce à l’air qui y circule, puis scannez mentalement votre visage, relâchez les tensions, notamment au niveau du front, des yeux et de la mâchoire. Bien sûr n’oubliez pas de respirer doucement, profondément. Si vous préférez une méditation super passive, vous pouvez vous enregistrer au préalable en train d’énumérer tous ces passages et alors vous suivrez votre séance guidée par votre propre voix.

Méthode 3 : Concentrez-vous sur votre environnement

C’est probablement la méthode la plus difficile pour parvenir à méditer sans se laisser happer par ses pensées, puisque souvent, c’est notre environnement qui nous ramène à nos soucis, nos réflexions. Le mieux si vous optez pour cette méthode, est de vous conditionner avec une odeur (les Indiens utilisent de l’encens), un son, une musique sans paroles et au rythme régulier, pas un album de rap !

Il existe en outre des fonds sonores de la nature tel le bruit de la pluie qui tombe, particulièrement propices également à la méditation.

Quand vous vous concentrez sur votre environnement, il faut également prendre conscience des points de contact de vos doigts, mains, épaules, cuisses, et faire en sorte de ne jamais avoir froid.

Bien sûr, vous risquez de vous faire rattraper par vos pensées, les choses que vous allez devoir gérer dans la journée, par vos soucis, mais à chaque fois que cela vous arrive, il vous suffit de vous dire que vous y reviendrez après, et de vous recentrer sur votre méthode de méditation afin de poursuivre.

A retenir : il est tout à fait normal, surtout quand on débute de se laisser divaguer, mais la méditation consiste à réussir à se concentrer.

Combien de temps méditer ?

Là, il n’y a pas de règle. Au début, vous essaierez des séances courtes, juste pour tester la méthode qui vous permet le mieux de vous extraire de vos pensées polluantes. Cela peut consister en de courtes séances de 3 minutes. Une fois que vous aurez réussi à trouver votre méthode pour bien vous ancrer dans l’instant présent, vous concentrer, vous pourrez allonger naturellement la durée de vos séances.

Ma tenue pour méditer

Il vous faut une tenue dans laquelle vous n’aurez ni trop froid en restant statique, ni trop chaud. Votre tenue de méditation peut tout à fait être votre pyjama ou un haut et un bas souples, type jogging, legging, qui ne soit pas trop taille basse, surtout si vous pratiquez assise.

Source : aufenminin.com

Click to Hide Advanced Floating Content
AFRIQUEMATIN TV

Comparer

Facebook