Insécurité/Serena Williams parle du meurtre de sa sœur

Serena Williams a pris des coups durs au fil des ans, mais aucune défaite sur le terrain n’a été aussi dévastatrice que ce qui est arrivé à sa famille. De nombreux fans ne savent pas que pendant que la championne de tennis brillait sur les courts, elle souffrait secrètement. Depuis, elle a parlé du meurtre de sa sœur, et ce qu’elle a dit de la tragédie est vraiment déchirant.

Vous n’avez peut-être pas entendu parler de Yetunde Price, la demi-sœur aînée de Serena, mais elle était très proche de la star du tennis. En plus de leur lien familial, elle était également son assistante personnelle de sa jeune sœur à un moment donné.

Ce lien très fort a brutalement pris fin lorsqu’elle a été tuée, par une balle reçue dans la tête alors qu’elle parlait à son partenaire dans une voiture ; ce meurtre a profondément affecté Serena, alors qu’elle n’avait que vingt et un (21) ans à l’époque-, l’âge où elle entamait le monde du tennis, avec à ses côtés sa sœur Yetunde sur laquelle elle s’appuyait.

Venus et Serena étaient pratiquement destinées à être des stars du tennis, car leur père Richard avait tout préparé pour elles avant même leur naissance. Il avait également juré de faire de ses filles des pros du tennis après avoir vu jouer l’as roumaine Virginia Ruzici.

Venus et Serena Williams, deux sœurs devenues icônes du tennis mondial.

Elles n’étaient pas les seules filles de Richard, car avant leur naissance, le père avait eu deux autres filles et trois garçons, issus d’un premier mariage – avec   Betty. Mais Yetunde n’en faisait pas partie. Elle était l’une des sœurs de Vénus et Serena du côté de leur mère Oracene Price qui était veuve et mère de trois filles lorsqu’elle a rencontré Richard. Ainsi Isha, Yetunde et Lyndrea sont devenues membres d’une grande famille recomposée lorsque Oracene et Richard se sont mariés, ainsi Vénus et Serena naissent.

Les Williams ont fini par s’installer à Los Angeles, la même ville où elle allait perdre la vie. C’est aussi l’endroit où Serena et Venus ont commencé le tennis. Elles ont commencé avant même d’avoir cinq ans, Richard les entraînant sur des courts publics.

 La défunte était quelqu’un dont Serena était incroyablement proche, et pendant de nombreuses années, elle avait eu du mal à parler du décès de sa demi-sœur et avait rarement mentionné l’incident publiquement.

Décédée à un moment où Serena était blessée, la tragédie n’a pas immédiatement affecté ses performances au tennis. Mais le nom de Yetunde perdure dans un centre communautaire de Compton que ses deux demi-sœurs ont ouvert en sa mémoire. C’est un hommage touchant qui garantit qu’elle ne sera jamais oubliée.

Source : moneyversed.com