Botro/Léopoldine Tiézan Coffie et Kouamé Kra demandent aux Ivoiriens d’éviter la problématique de l’apatridie

Par Iris Fabiola Yaëlle/afriquematin.net avec sercom

La problématique de l’apatridie est un phénomène qui s’est accentué au fil du temps dans les zones rurales. C’est le constat fait dans le village de Krofoinsou dans le département de Botro où plus d’une centaine d’enfants sans papiers ont été enregistrés.

Vu l’ampleur de ce philosophe, le vice-président du Pdci-Rda, Kouamé Kra a initié ce samedi 16 avril 2022, une campagne de sensibilisation en l’endroit des populations des villages de Krofoinsou, Plikésoumolo et Plikétotokro afin de les sensibiliser sur l’importance de ses documents administratifs, «je me rendu compte que le danger est plus grave qu’on ne le pense j’ai demandé à Madame Léopoldine Tiézan Coffie de venir nous entretenir sur ce sujet combien de fois important car si rien n’est fait, cela va créer d’énormes problèmes à nos enfants dans le futur »,a-t-il déploré.

 Leur signifiant également que sans ce document administratif (extrait de naissance) qui est une pièce de base, les populations ne pourront rien faire dans ce pays. Rassurant ainsi ses parents que les dispositions seront prises afin qu’ils soient en possession de leur document administratif.

La Vice-présidente du Pdci-Rda, la Ministre Léopoldine Tiézan Coffie, Coordinateur Général du Comité Politique en charge des sept (7) régions des zones du Centre-ouest et du Sud-Ouest, a invité les populations à acquérir des documents administratifs notamment, sa carte nationale d’identité, certificat de nationalité, casier judiciaire, son extrait de naissance .

Pour sa part, la Vice-présidente du Pdci-Rda, la Ministre Léopoldine Tiézan Coffie, Coordinateur Général du Comité Politique en charge des sept (7) régions des zones du Centre-ouest et du Sud-Ouest, a indiqué qu’il faut que les Ivoiriens évitent eux-mêmes d’être apatrides dans leur propre pays. Pour elle, la non-déclaration de naissance de certains, la négligence et l’ignorance pour d’autres, sont entre autres les principales causes de cette situation.

Par conséquent, l’absence de l’extrait d’acte de naissance ou du jugement supplétif empêche l’établissement des autres pièces. Étant donné que le citoyen se retrouve sans carte nationale d’identité, certificat de nationalité, casier judiciaire, carte d’électeur, passeport en cas de besoin.

Aussi a-t-elle précisé, l’établissement de ses documents administratifs n’est pas seulement pour les élections. « Cela profite à vos enfants, vous permet d’être un vrai citoyen dans votre pays, d’avoir accès à une banque ou à une structure de microfinance. Ne pas faire ses documents administratifs, c’est aussi priver sa progéniture d’avoir aussi ces pièces », a-t-elle insisté.

Dans la foulée, elle a annoncé que le gouvernement ivoirien autorise l’établissement des documents administratifs en prolongeant le délai jusqu’en 2025. « Chaque Ivoirien doit profiter de cette disposition pour acquérir des documents administratifs notamment, sa carte nationale d’identité, certificat de nationalité, casier judiciaire, son extrait de naissance », a-t-elle fait savoir. Avant d’engager l’ensemble des Vice-présidents du parti à la sensibilisation de leurs parents sur ce phénomène.

Notons qu’avant la conférence, dans le cadre de l’extension de l’école primaire publique 2 de Krofoinsou, la Vice-présidente du Pdci-Rda, la Ministre Léopoldine Tiézan Coffie a procédé à la pose de la première pierre d’un bâtiment de trois (3) classes plus un magasin offert par le vice-président du Pdci-Rda, le conseiller spécial du président du Parti chargé des affaires politiques, Kouamé Kra.

Le centre de santé de Krofoinsou a bénéficié d’un important don et de lot de médicaments

Selon lui, depuis longtemps, le besoin se faisait ressenti. « J’ai donc profité de la fête de Pâques pour lancer les travaux afin que dès la rentrée prochaine, les trois classes puissent être achevées afin de permettre à nos enfants d’être dans de meilleures conditions », a-t-il dit.

La Vice-présidente du Pdci-Rda, la Ministre Léopoldine Tiézan Coffie a félicité le Vice-président Kouamé Kra pour cette action sociale, avant de souhaiter que cette école donne à la Côte d’Ivoire des éminents cadres

Un don d’un important lot de médicaments d’une valeur de plus de trois millions de francs CFA au centre de santé de Krofoinsou par la mutuelle de développement de Krofoinsou en partenariat avec l’Ong Satiklan Humanisme de Beauvais France a été également l’un des temps forts de cette journée.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.