Béoumi/ Affrontements entre Baoulé et Malinké: des policiers et gendarmes blessés par balles dont un commissaire.

Béoumi: Violents affrontements entre les communautés Baoulé et Malinké suite à une altercation entre un chauffeur de taxi-moto et un chauffeur de taxi “Picnic”

Le bilan des affrontements qui ont eu lieu, le mercredi 15 mai 2019, à Béoumi, entre les forces de l’ordre ont enregistré plusieurs blessés par balles dans leurs rangs et des CIVILS aussi

Le commissaire de police de Béoumi, Klon Adolphe, a reçu deux balles à la jambe et au dos. Deux autres policiers et trois gendarmes appelés en renfort de Bouaké et Sakassou ont aussi reçu des plombs. Ces agents blessés ont été évacués au centre hospitalier universitaire (CHU) de Bouaké pour des soins appropriés.
Partis sécuriser le marché de Béoumi suite aux affrontements entre chauffeurs de taxi motos mués en violences intercommunautaires, le commissaire Klon Adolphe, deux policiers et trois gendarmes venus en renfort de Bouaké et Sakassou ont été blessés par balles.

Outre les blessés par balles enregistrés dans les rangs des forces de l’ordre, plusieurs civils ont été aussi blessés par balles ,et des Biens incendiés ,entre autres: LA COOPEC ,des MAGAZINS de COMMERCANTS , des RESTAURANTS à l exemple du MAQUIS ” O Baoulé CHEZ DIX” en VIDEO

Aujourd hui la question qui se pose est la suivante : Pour des CIVILS , sans permis de port d’arme, d’ou sortent ils avec des armes à feu au point de les utiliser sur tout le monde , même les Forces de l’ordre se retrouvent en DANGER
Si rien n’est fait pour désarmer les uns et les autres ayant en leur possession des ARMES
LA COHABITATION PACIFIQUE est vraiment ”menacée”’

Signée : TENIN ZADI=ZTEN=TENIN TENIN-OFFICIEL

Click to Hide Advanced Floating Content
AFRIQUEMATIN TV

Facebook