Allemagne/Une africaine nommée ministre des Affaires Sociales

Par Justin Kassy/afriquematin.net : Source : Lady Sonia

 Le sentiment de haine, de mépris, de rejet, etc., que l’occident a pour les Africains, doit disparaître. En ce 21ème siècle, tout ce qui est stéréotypes, clichés, ne doit plus être du comportement de ceux qui ont toujours vu les Africains, comme des sous-hommes, tout en se prenant pour des surhommes.

Avec ce que l’on vient de constater au mois de 29 juin 2022 dernier en Allemagne, on peut dire que des avancées notables, sont perceptibles et sont en train d’être enregistrées. Avancées visant à faire reculer et à tordre le cou à ces vilains sentiments entretenus à l’époque (!) par les occidentaux, à l’endroit de l’Africain.

Une source bien introduite, fait état de ce que le Parlement fédéral allemand compterait quelques députés d’origine africaine. « Mais une page de l’histoire s’est écrite, l’année dernière, précisément le mercredi 29 juin2022 dernier, dans la région du Schleswig-Holstein, avec la nomination d’Aminata Touré, dont la famille est originaire du Mali, au poste de Ministre des Affaires Sociales, de la Jeunesse, de la Famille, des Seniors, de l’Intégration et de l’Égalité – », note-t-elle.

 Après sa nomination, Aminata Touré s’est réjouie de cette nomination, « je suis une jeune femme noire, qui a décidé très tôt de faire de la politique, et de prendre des responsabilités », souligne-t-elle.

 Malgré ses origines africaines elle ne s’imaginait pas un instant qu’elle jouerait un rôle aussi important au sein de la politique allemande, « je n’imaginais pas quelle dimension cette responsabilité prendrait », affirme-t-elle.

Depuis cette date Aminata Touré est devenue un symbole, pour l’intégration de ceux qu’on appelle, les « Afro-Allemands ». Elle souhaite également que plus de personnes issues de la diversité, fassent de la politique.

LIRE AUSSI :   Quand la Russie se sert des Gilets jaunes au Conseil de sécurité de l'ONU