Beauté/La grande harmonie de Jare Ijalana mise en lumière

Par Justin Kassy/afriquematin.net    

  Elue unanimement, « la plus belle fille du monde », au mois de juillet 2018 – la petite nigériane âgée de cinq (5), Jare Ijalana ne cesse de glaner des lauriers. Malgré son âge d’adolescent, elle continue, – son petit bonhomme de chemin dans le monde spécialement dans le métier de la mode comme mannequin.

 Des yeux brillants, perçants et à fleur de tête, une chevelure dense, une coiffure au vent, un teint d’ébène, sans tache, un regard inquisiteur, une petite bouche, un nez aquilin, une ressemblance de poupée. Telles sont les caractéristiques physiques de Jare Ijalana.

 Avec sa beauté sublime beauté, elle ne laisse personne indifférent. Certains affirment qu’elle hypnotise, une fois que l’on se mette à l’admirer. On va jusqu’à dire qu’elle n’est pas loin d’envoûter la personne qui la regarde.  Et dire que tout le monde est d’accord sur son harmonie, n’est ni faux, ni exagéré.

Face aux sensations qu’éprouvent les gens face à elle, le photographe Mofe Bamuyiwa, celui-là même qui est à l’origine de l’ascension de Jare, signifiera que « tout ce que je veux, c’est que tout le monde voit son puissant potentiel. Je veux que la photo lui parle, lorsqu’elle aura atteint l’âge adulte ».

LIRE AUSSI :   Dimbokro/L’orpaillage clandestin fait un mort