Agboville : Voici le bilan des affrontements entre élèves et forces de l’ordre.

Par Tizié TO Bi

Correspondant régional

  Treize(13) policiers et gendarmes blessés ainsi que vingt(20) élèves :. C’est le triste  bilan des affrontements entre élèves à Agboville, affrontement  qui se sont rapidement mué en bataille rangée entre forces de l’ordre et élèves, les lundi 28 et mardi 29 janvier 2020.

Ces affrontements ont plongé la capitale de l’Agnéby-Tiassa, dans une véritable torpeur car toutes les écoles et commerces avaient fermés le second jour de cette  folie qui s’est abattue sur la ville.. D’ailleurs, ces temples du savoir sont toujours fermés au moment où nous mettions sous presse. Des renforts de forces de l’ordre  venus d’Abidjan avaient permis de ramener le calme dans l’après-midi du  mardi 29 janvier.

« Nous sommes venus ce matin à Agboville, pour comprendre ce qui se passe réellement pour qu’il y aient chaque fois des affrontements ici », a déclaré la présidente du Conseil national des droits de l’homme(CNDH), Namizata Sangaré, qui effectuait  une visite de travail, hier à la préfecture d’Agboville.Pour l’heure, une enquête est en cours en vue de situer les responsabilités

Le corps préfectoral, les élus , cadres et les  autorités sécuritaires de la ville ont initiés plusieurs rencontres aussi bien en ville que dans les villages  de la commune, l’objectif étant  de sensibiliser les jeunes  à tourner le dos à la violence et à la drogue. Selon  plusieurs habitants, la drogue   qui circule dans les établissements scolaires serait  à l’origine de ces récurrents affrontements au niveau des écoles  à Agroville.

Click to Hide Advanced Floating Content
AFRIQUEMATIN TV

Facebook