Agboville-Héritage politique d’Houphouët-Boigny /Kouakou Koffi Amédée prend position depuis la capitale de l’Agnéby-Tiassa

 Par Tizié To Bi/correspondant régional

 « L’engagement des coordonnateurs régionaux investis est d’implanter le Rhdp durablement dans l’Agnéby-Tiassa. Les vrais héritiers d’Houphouët-Boigny, c’est le Rhdp. Le vrai héritier d’Houphouët-Boigny, c’est le Président Alassane Ouattara, qui dirige le plus grand parti de Côte d’Ivoire, aujourd’hui ».

Ces propos sont d’Amedée Koffi Kouakou, ministre de l’équipement et de l’entretien routier. Il s’exprimait ainsi, à l’occasion de l’investiture de la coordination régionale de ce  mouvement politique de l’Agnéby-Tiassa. C’était le dimanche 24 novembre dernier, à la place Henri Konan Bédié d’Agboville.

Pour lui, l’intérêt de tous les Ivoiriens et l’intérêt des populations de cette région, c’est le développement.  Poursuivant, il a exhorté les nombreux militants venus d’Agboville, Tiassalé, Sikensi et Taabo, à cultiver la paix, la solidarité et l’entente afin de préserver tous les acquis obtenus sous la présidence d’Alassane Ouattara, appelant les nouveaux coordonnateurs du Rhdp à rester mobilisés jusqu’à la victoire de leur parti en 2020.

Au nom des nouveaux promus, le président du Conseil régional de l’Agnéby-Tiassa Dimba N’Gou Pierre et le ministre de culture et de la francophonie, Maurice Bandama Kouakou, ont pris l’engagement d’investir le terrain pour implanter le Rhdp dans toute la région, tout en prônant la paix et la cohésion sociale.

Click to Hide Advanced Floating Content
AFRIQUEMATIN TV

Facebook