Aboisso-Législatives 2021/Cissé Aboubakari, candidat pour porter le flambeau de la croissance socio-économique de la région du Sud Comoé au firmament

Par Iris Fabiola Yaëlle/afriquematin.net

Fer de lance du Rhdp dans la région du Sud Comoé, Cissé  Aboubakari surnommé le Baobab du Sud- Comoé  a été plébiscité par les populations et particulièrement par la jeunesse  pour défendre les intérêts de  leur région en se portant candidat aux prochaines législatives de 2021 en Côte d’Ivoire. 

Cadre du Rhdp et Coordonnateur Régional Associé de cette formation politique dans le Sud Comoé, Cissé Aboubacari se porte candidat pour les prochaines  législatives 2021. Longtemps muri, ce désir de se présenter à ces élections  a fini par se consolider, vu l’engouement des populations en général  et ceux de son parti en particulier qui  l’ont sollicité «pour donner au Président de la République, le nombre de députés nécessaire à la conduite de son programme de société, de développement ».

«Connaissant ma région, je serai un acteur important pour éclairer les parlementaires sur l’opportunité de certaines décisions à prendre dans l’intérêt de la Côte d’Ivoire et du Sud-Comoé »

Longtemps muri, ce désir de se présenter à ces élections  a fini par se consolider, vu que les militants de son parti l’ont sollicité «pour donner aux président de la république, le nombre de députés nécessaire à la conduite de son programme de société, de développement », selon ses termes.

Défendre le projet de société et de gouvernance du président Alassane Ouattara est pour lui un impératif, car « il n’est un secret pour personne, même les statistiques de la Banque mondiale indiquent clairement que la Côte d’Ivoire a atteint un niveau de performance rarement égalé en matière économique », a signifié le Directeur Général Adjoint des Impôts.

S’inscrivant dans la logique du programme de société défini par son parti, en cohérence  avec le livre blanc du Sud-Comoé produit et remis au chef de l’Etat lors de sa visite dans la région, dans lequel plusieurs  secteurs importants ont été identifiés, Cissé Aboubakari entend défendre certains projets notifiés dans ce document lorsqu’il sera à l’Hémicycle, « la région d’Aboisso demeure un pôle de croissance important pour le pays ».

Au nombre des éléments de ce programme structurant, figurent la zone industrielle de Bonoua-, la cité universitaire d’Adiaké, l’autoroute d’Abidjan-Lagos via Aboisso. « N’oublions pas que  le Sud Comoé est la troisième région fiscale de la Côte d’Ivoire en terme de ressources fiscales, après Abidjan et San Pedro », informe par ailleurs cet  Inspecteur des finances publiques.

«je soutiendrai mes arguments et défendrai toutes les initiatives qui vont dans le sens de l’organisation du cadre de vie, de la protection de l’environnement et du soutien aux personnes vulnérables »,

A ce titre, le diplômé de l’Ecole Nationale des Finances Publiques de Toulouse, cet éminent cadre de l’Administration Fiscale se dispose, en matière  de fiscalité locale, à trouver les ressources financières additionnelles pour aider l’État  à réaliser de grands projets innovants. «Connaissant ma région, je serai un acteur important pour éclairer les parlementaires  sur l’opportunité de certaines décisions à prendre dans l’intérêt de la Côte d’Ivoire et du Sud-Comoé », espère-t-il.

En  sa qualité de président  du  Réseau des Cadres RHDP Actifs (RECRA), et cette fois avec sa casquette d’Ingénieur des Travaux publics, il se veut un acteur disponible au  service de sa région  dans le  domaine des infrastrures où  il entend défendre des projets de lois de ratification d’ordonnances visant à implanter des projets majeurs dans notre pays. «  Face à  mes collègues députés, je soutiendrai mes arguments et défendrai  toutes les initiatives qui vont dans le sens de l’organisation du cadre de vie, de la protection de l’environnement et du soutien aux personnes vulnérables », affirme-t-il.

C’est la raison fondamentale qui l’incite à demander  aux populations de porter leur choix sur sa personne pour qu’ensemble, dit-il,  « nous puissions porter, sous la houlette du Président Alassane Ouattara et sous la conduite du Premier Ministre Hamed Bakayoko, le flambeau de la croissance socio-économique de la Côte d’Ivoire et de  la région du Sud Comoé au firmament. Je veux ainsi apporter un plus, mais pas être un plus à ma région et à mon pays », conclu Cissé  Aboubakari, « le Baobab du Sud-Comoé».

 

 

 

Facebook