Assemblée nationale/ Les fournisseurs réclament 1 652 608 792 FCFA à Amadou Soumahoro

Par Guillaume Ahi/afriquematin.net

Le Collectif des fournisseurs de l’Assemblée nationale de Côte d’Ivoire, (Cofanci) dirigé par Drisssa Coulibaly a organisé une conférence de presse, le samedi 28 aout 2021 à 11 heures, à l’Allocodrome de Cocody.  Cette conférence a porté sur « Le refus des paiements des factures par M. Amadou Soumahoro », actuel président de l’Assemblée nationale ivoirienne. Selon les organisateurs, la facture des différentes prestations s’élève à 1 652 608 792 FCFA. En dépit des démarches entreprises par les fournisseurs pour réclamer le paiement de leurs factures, M. Amadou Soumahoro est resté sourd, droit dans ses bottes.

Nous invitons à lire la déclaration du collectif des fournisseurs de l’Assemblée nationale de Côte d’Ivoire.

Mesdames et Messieurs,

Honorables invités, chers amis de la presse écrite, engagés des médias, Chers Partenaires, nous vous remercions pour votre disponibilité et votre attention à notre cause !

En effet, notre rencontre de ce jour est le deuxième du genre mais cette fois dans un cadre de déception vis-à-vis des autorités de notre Assemblée Nationale !

C’est pour nous, le lieu de vous présenter de cadre de concertation qui reste le COFANCI.

Le COFANCI, par définition est le Collectif des fournisseurs de l’Assemblée Nationale de Côte d’Ivoire !

Crée le lundi 10 Février 2020 suite à une assemblée générale avec la présence de 23 entreprises, a pour seule motivation de faire entendre par voie légale son cri de cœur du non règlement des factures de ses adhérents, tous Opérateurs économiques de leur état.

Le COFANCI reste le seul cadre de rassemblement des fournisseurs de l’Assemblée Nationale de CI.

L’origine de cette deuxième rencontre des membres du COFANCI ce jour, est le fait que, Monsieur Amadou SOUMAHORO Président de l’assemblée Nationale de Côte d’Ivoire, malgré notre bonne foi, nos cris de cœur et toutes les techniques d’approches mises en place pour solliciter l’aide du PAN pour le règlement de nos factures sont restés sans suite. Il faut dire que Monsieur le Président de l’Assemblée Nationale de Côte d’Ivoire, Monsieur Amadou SOUMAHORO, depuis son arrivée à la tête de cette institution, refuse catégoriquement de régler nos différentes factures.

Pourtant, nous avons réalisé des prestations pour le compte de cette institution car pour nous les hommes passent mais l’Etat reste une continuité.

Cette confiance en nos institution nous a permis d’engloutir nos fonds dans l’accomplissement de ces tâches à nous confier.

Notre présence ce jour est tout d’abord pour exprimer notre désarroi, notre essoufflement et aussi avant tout informer l’opinion publique, Nationale et internationale du refus du PAN de régler ces dites factures malgré qu’un audit ait été diligenté.

C’est le lieu de solliciter la doléance de nos autorités suprêmes à l’occurrence messieurs :

  • Le président de la république de CI, son excellence M. Alassane Ouattara
  • Mme la première Dame, Mme Dominique Ouattara
  • Monsieur le Premier ministre, son excellence M. Patrick Achi et tous les décideurs à quelques niveaux qu’ils soient de notre beaux pays de nous accompagner

Afin qu’une solution rapide soit trouvée.

Le COFANCI est

Une organisation apolitique

Les objectifs visés par le COFANCI se détachent de toutes activités politiques

Il est créé pour seulement parler le même langage à savoir, obtenir la clémence du PAN

C’est le lieu de signaler les difficultés que rencontrent

Nos entreprises :

Tant au niveau familial, financier, fiscale et même technique.

Il faut signaler de passage que :

  • Nos créanciers sont à nos trousses
  • Nos employés sont au chômage
  • Nos familles payent le prix
  • Nous sommes confrontés à des cas de maladies et d’achats de médicaments
  • Nous déplorons malheureusement des cas de décès.
  • Comme nous le soulignons plusieurs tentatives de sollicitations pour les règlements de nos factures ont été engagées mais nous sommes au regret de constater cette situation déconcertante et non honorante pour nos gouvernants.
  • Chers partenaires, nous sommes désespérés c’est pourquoi à compter de ce jour, dans un délai raisonnable de la non effectivité du règlement de nos factures, une grève de faim sera organisée du 06 septembre 2021 au 19 septembre 2021 devant l’Assemblée et le domicile du PAN jusqu’à ce qu’un dénouement heureux soit trouvé.
  • En ce qui concerne la manière dont cette grève sera menée, sera connue au moment opportun

Dans l’attente d’une suite favorable nous souhaitons que toutes ces autorités suscitées nous aident afin qu’un dénouement rapide soit trouvé

Le montant total s’élève à :

1 652 608 792 FCFA, pour les 23 entreprises réunies.

Mesdames et Messieurs,

Nous tenons à vous dire un grand merci pour votre très grande et particulière attention.

Nous espérons que Dieu notre créateur saura toucher là où il faut pour que tous nos autorités entendent nos cris de cœur.

Que vivent la CI et ses Institutions, je vous remercie.

Le COLLECTIF DES FOURNISSEURS DE L’ANCI

KONAN Barthélémy (Porte-parole)

TOGUEHI Yves (Porte-parole adjoint)

COULIBALY Drissa (Président)

Ndlr (ANCI est l’Assemblée Nationale de Côte d’Ivoire)

Les commentaires sont fermés.