A peine nommé ministre par Ouattara, Beugré Mambé appelé à démissionner

Par Jean Levry – Afrique Matin.Net 

Le gouvernement ivoirien a enregistré un nouveau membre à l’issue du conseil des ministres du mercredi 28 juillet 2016. Robert Beugré Mambé, l’actuel Gouverneur du District Autonome d’Abidjan a été nommé Ministre  auprès du Président de la République chargé de l’organisation des jeux de la francophonie par le chef de l’Etat Alassane Ouattara.

 Si le portefeuille ministériel, qui échoit à celui qui a été demis de la présidence de la Commission électorale indépendante (CEI) par Laurent Gbagbo dans une affaire non élucidée de fraude sur la liste électorale, est pour le moins surréaliste voire superflu, en raison de son caractère temporaire- les jeux de la francophonie auront à Abidjan en juillet 2017- une chose pourrait entacher l’exercice de sa fonction de ministre au sein du gouvernement Kablan Duncan.  Dans le cas contraire, Beugré Mambé devrait démissionner de son poste de Gouverneur du district d’Abidjan au regard des statuts régissant le District Autonome de la Ville d’Abidjan.

En effet, l’article 12 de ces statuts est formel : « La fonction de Gouverneur du District Autonome est incompatible avec celles de Président d’institution, membre de Gouvernement, de Député, de Maire, de Président de Conseil d’ Administration, de Directeur Général et de Directeur Général adjoint de société à participation financière publique. »

Le respect des textes invite donc ‘’le ministre temporaire’’ Robert Beugré Mambé comme on le désigne  désormais  sur les réseaux sociaux, à démissionner immédiatement du poste de Gouverneur. A moins que ce Prédicateur de l’Eglise Méthodiste Unie veuille imiter Alassane Ouattara qui demeure président du Rassemblement Des Républicains (RDR), son parti, en violation de la Constitution qui stipule que la fonction de Président de la République est incompatible avec celle de président d’un parti politique. Wait and see !

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.