Affaire Sawegnon-Hammond Chic/Les Ong engagées dans la lutte anti-tabac montent au créneau

Par Keren Bossouma/afriquematin.net avec sercom

 Les Organisations Non Gouvernementales (ONG) engagées dans la lutte anti-tabac, regroupées au sein du Réseau des Ongs Actives pour le Contrôle du Tabac en Côte d’Ivoire (Rocta-CI) et l’Union Générale des Consommateur de Côte d’Ivoire (UGCCI), ont décidé de se saisir de l’affaire concernant la scène tabagique et alcoolique de Fabrice Sawegnon, – et son égérie, l’animatrice de l’émission ‘’Allo Caviars’’, Hammond Chic.

Face à la gravité de l’acte, la société civile a décidé d’interpeller les autorités ivoiriennes et saisir le procureur de la République de Côte d’Ivoire, Monsieur Adou Richard. Une plainte sera même déposée, avons-nous été informés.

La Comtat-ci, le Reclatasu, la Jeunesse Sans Tabac (JST), Ciltas-Ms, Rocta-ci avec à leur tête leur président Tall Lacina et l’Ugcci conduite par N’Guessan Kouakou, s’organisent pour donner une suite juridique à cette affaire présentant une image de Fabrice Sawegnon et Hammond Chic, buvant le champagne et fumant le cigare.

L’idée d’interpeller l’Etat de Côte d’Ivoire, de porter plainte et de saisir le procureur de la République, c’est pour que cette affaire serve d’exemple pour ne plus qu’un habitant de la Côte d’Ivoire, quel que soit son statut s’adonne à ce genre d’acte.

Surtout que nul n’est censé ignorer la loi. Pour la Société Civile engagée dans la lutte anti-tabac en Côte d’Ivoire, il est grand temps que les différents textes qui ont été pris dans le cadre de la lutte anti-tabac, notamment la loi de 2019-676 du 23 juillet 2019 relatifs à la lutte anti-tabac, soient appliqués.

LIRE AUSSI :   Santé/Les spermatozoïdes sont plus en forme le matin

 Face donc au sombre tableau que présente la Côte d’Ivoire par rapport à la consommation abusive du tabac et des produits de tabac, entrainant plus d’un millier de morts par an, dont 14% sont les jeunes et 28 milliards de dépenses pour la prise en charge des malades des produits de tabac, les ONGs et l’UGCCI, appellent à adopter le bon comportement, pour donner un poids à la lutte anti-tabac et sauver des vies.