France/La fin du président tout-puissant Emmanuel Macron

Quelle que soit la future configuration gouvernementale, Emmanuel Macron va perdre une partie de son pouvoir mais pourra s’appuyer sur les institutions de la Vème République pour continuer à peser.

 Le scénario d’une grande coalition associant une partie de la gauche ou de la droite et les macronistes, arrivés seconds, reste aussi évoqué dans le camp présidentiel. À ce stade, le Nouveau Front populaire, arrivé premier, mais loin de la majorité absolue, réclame la nomination d’un premier ministre issu de ses rangs.

Le gouvernement, quel qu’il soit, tiendra alors sa légitimité d’une majorité qui ne serait plus contrôlée par le président. « Le centre de gravité du pouvoir sera désormais plus que jamais entre les mains du Parlement », a martelé le premier ministre sortant Gabriel Attal.

A noter que ce mercredi, Emmanuel Macron devrait faire son retour sur la scène internationale à l’occasion du sommet de l’Otan à Washington.

Source : journaldemontreal.com avec afriquematin.net

LIRE AUSSI :   Côte d'Ivoire/La réforme du code électoral se fera par ordonnance