Cérémonie De Remise Du Prix Félix HOUPHOUËT-BOIGNY – UNESCO Pour La Recherche De La Paix, À Mme Angela MERKEL, Ancienne Chancelière D’Allemagne/ Discours Du Président De La République, S.E.M. Alassane Ouattara.

Discours du Président de la République, S.E.M. Alassane OUATTARA, lors de la cérémonie de remise du Prix Félix HOUPHOUËT-BOIGNY – UNESCO pour la Recherche de la Paix, à Mme Angela MERKEL, ancienne Chancelière d’Allemagne.

Excellence Monsieur Macky SALL, Président de la République du Sénégal, Président en exercice de l’Union Africaine, représentant Monsieur Abdou DIOUF, ancien Président de la République du Sénégal, Parrain du Prix Félix HOUPHOUËT-BOIGNY-UNESCO, pour la Recherche de la Paix ;

Excellence Monsieur Umaro Sissoco EMBALO, Président de la République de Guinée-Bissau, Président en exercice de la Communauté Économique des États de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) ;

Excellence Monsieur Nana Addo Dankwa AKUFO-ADDO, Président de la République du Ghana ;

Excellence Monsieur George WEAH, Président de la République du Liberia ;

Madame la Vice-Présidente de la République gabonaise, représentant Son Excellence Monsieur Ali Bongo ONDIMBA ;

Madame Angela MERKEL, ancienne Chancelière de la République Fédérale d’Allemagne, lauréate du Prix Félix HOUPHOUËT-BOIGNY-UNESCO pour la Recherche de la Paix, édition 2022 ;

Monsieur le Président Henri Konan BEDIE, ancien Président de la République de Côte d’Ivoire, Protecteur du Prix Félix HOUPHOUËT- BOIGNY-UNESCO et Madame ;

Monsieur le Président Laurent GBAGBO, ancien Président de la République de Côte d’Ivoire et Madame ;

Madame Thérèse HOUPHOUËT-BOIGNY, ancienne Première Dame de Côte d’Ivoire ;

Madame la Première Dame de la République de Côte d’Ivoire ;

Monsieur le Vice-Président de la République de Côte d’Ivoire ;

Monsieur le Premier Ministre, Chef du Gouvernement ;

Madame la Directrice Générale de l’UNESCO ;

Mesdames et Messieurs les Directeurs et Secrétaires Généraux des Organisations Internationales ;

Madame et Messieurs les Présidents des Institutions de le République;

Madame et Messieurs les Ministres d’État ;

Mesdames et Messieurs les Ministres ;

Monsieur le Ministre Gouverneur du District Autonome de Yamoussoukro ;

Madame et Messieurs les Ministres, Gouverneurs ;

Docteur Denis Mukwege, Président du Jury du Prix Félix HOUPHOUËT- BOIGNY-UNESCO pour la Recherche de la Paix, Prix Nobel de la Paix 2018 ;

Mesdames et Messieurs les membres du jury ;

Mesdames et Messieurs les Ambassadeurs accrédités en Côte d’Ivoire;

Mesdames et Messieurs les Représentants des Organisations Internationales accréditées en Côte d’Ivoire ;

Monsieur le Préfet du Département de Yamoussoukro, Préfet de la Région du Bélier ;

Mesdames et Messieurs les membres du Corps préfectoral ;

Monsieur le Secrétaire Général de la Fondation Félix HOUPHOUËT- BOIGNY ;

Mesdames et Messieurs les Élus ;

Honorables Rois et Chefs traditionnels ;

Éminents Dignitaires religieux ;

Honorables invités ;

Mesdames et Messieurs,

Je suis très heureux de vous accueillir, à Yamoussoukro, terre natale du Président Félix HOUPHOUËT-BOIGNY, premier Président de la Côte d’Ivoire, à l’occasion de la cérémonie de remise du Prix Félix HOUPHOUËT- BOIGNY-UNESCO pour la Recherche de la Paix, édition 2022.

Je voudrais, au nom du peuple et du Gouvernement ivoiriens ainsi qu’en mon nom propre, vous souhaiter la cordiale bienvenue. Akwaba à toutes et à tous.

LIRE AUSSI :   Côte d'Ivoire-Communiqué du gouvernement/ Patrick Jérome Achi nommé Premier ministre

La tenue de cette cérémonie en terre ivoirienne revêt une signification toute particulière pour le peuple ivoirien. C’est donc avec beaucoup d’émotion et une grande joie que nous vous accueillons.

Je voudrais, tout d’abord, exprimer mes sincères remerciements aux Chefs d’Etat des pays frères qui ont effectué le déplacement pour participer à cette cérémonie, malgré les fortes contraintes de vos emplois du temps respectifs.

Messieurs les Présidents, chers frères, votre présence est le témoignage de votre amitié et de votre fraternité avec le peuple de Côte d’Ivoire.

Je voudrais également remercier chaleureusement tous les Chefs d’Etat et de Gouvernement qui ont bien voulu dépêcher des délégations de haut niveau pour les représenter.

Je tiens à rendre un vibrant hommage au Président Abdou DIOUF, Parrain du Prix, pour les efforts inlassables qu’il ne cesse de déployer pour honorer la mémoire du Président Félix HOUPHOUËT-BOIGNY. Cette fidélité révèle non seulement la sincérité de l’amitié qui a existé entre ces deux grandes figures mais aussi la force de leur engagement pour la construction, la consolidation et la promotion de la paix dans le monde.

Monsieur le Président Macky SALL, je vous prie de bien vouloir transmettre nos sincères remerciements au Président Abdou DIOUF.

Je tiens également à exprimer mes sincères remerciements au Président Henri Konan BEDIE, Protecteur du Prix. En effet, le Président BEDIE a toujours apporté sa contribution à la perpétuation de la mémoire, du nom et de l’image de notre illustre devancier.

Je voudrais associer à ces remerciements le Président Laurent GBAGBO qui, en répondant favorablement à notre invitation, honore ainsi la mémoire du Président HOUPHOUËT-BOIGNY et son attachement aux idéaux de paix.

Madame Audrey AZOULAY, Directrice Générale de l’UNESCO, la Côte d’Ivoire, par ma voix, vous exprime sa gratitude pour avoir donné une suite favorable à notre demande d’organiser, pour la seconde fois, cette importante cérémonie à la Fondation Félix HOUPHOUËT-BOIGNY pour la Recherche de la Paix, après celle de 1995 dont les récipiendaires étaient sa Majesté Juan CARLOS, Roi d’Espagne, et Monsieur Jimmy CARTER, ancien Président des États-Unis d’Amérique.

J’aimerais saluer et féliciter Dr Denis Mukwege, Gynécologue émérite et Prix Nobel de la Paix ;

Monsieur Michel CAMDESSUS, Ancien Directeur Général du Fonds Monétaire International et membre du Conseil Pontifical Justice et Paix ;

Monsieur Santiago Gamboa-Samper, écrivain, journaliste et diplomate ;

Madame Hayat Sindi, Ambassadrice de bonne volonté de l’UNESCO ainsi que tous les autres membres du jury qui n’ont pas pu faire le déplacement jusqu’à Yamoussoukro.

Je salue enfin toutes les éminentes personnalités qui sont présentes à nos côtés en ce jour historique, notamment ma grande-sœur, Madame Marie- Thérèse HOUPHOUËT-BOIGNY, épouse du Président Félix HOUPHOUËT- BOIGNY.

LIRE AUSSI :   Société/Le Président Laurent Gbagbo Présente ses Condoléances aux Familles Sangaré et Bako

Honorables invités,

Mesdames et Messieurs,

La promotion de la paix est indissociable de l’encouragement et de la reconnaissance des actions des Hommes et des Institutions de bonne volonté qui agissent dans ce domaine. C’est la quintessence de la philosophie que prône le Prix Félix HOUPHOUËT-BOIGNY.

Ainsi, ce Prix, créé en 1989 par une résolution adoptée à l’unanimité des 120 États membres de l’UNESCO, honore, dans le monde entier, les personnes vivantes, institutions ou organismes publics ou privés en activité ayant contribué, de manière significative, à la recherche, à la sauvegarde ou au maintien de la paix.

À ce jour, une trentaine de personnalités et organismes ont bénéficié de ce prestigieux Prix dont la République de Côte d’Ivoire a procédé, en 2019 et en 2022, à la recapitalisation des ressources financières pour un montant de 3 milliards 600 millions de F CFA, soit environ 6 millions de dollars, afin de maintenir son rayonnement international et sa pérennisation.

Excellences,

Mesdames et messieurs,

L’engouement et l’intérêt croissant autour du Prix Félix HOUPHOUËT- BOIGNY-UNESCO, notamment en ce qui concerne la régularité des cérémonies de remise du prix, ont été malheureusement contrariés par la pandémie de COVID-19.

Nous sommes donc heureux, aujourd’hui, ici à Yamoussoukro, de continuer à célébrer les actions menées en faveur de la préservation de la paix, à travers ce Prix auquel le père fondateur de notre Nation était si attaché.

Honorables invités,

Mesdames et Messieurs,

Je voudrais, à ce stade de mon propos, adresser mes sincères félicitations à Madame Angela MERKEL, ancienne Chancelière de la République Fédérale d’Allemagne, lauréate de l’édition 2022 du Prix Félix HOUPHOUËT-BOIGNY-UNESCO pour la Recherche de la Paix.

Chère Madame MERKEL

Depuis votre accession à la tête du Gouvernement de la République Fédérale d’Allemagne en 2005, en qualité de Chancelière, jusqu’à votre retrait de la vie politique en 2021, la recherche du compromis et de la paix ont été les constantes de votre engagement.

Cependant, l’action qui a le plus retenu l’attention du jury, à l’unanimité, a été la décision fort courageuse que vous avez prise en 2015 d’accueillir plus de 1,2 million de réfugiés venus de Syrie, d’Irak, d’Afghanistan et d’Erythrée.

Au moment où l’Europe n’était pas en mesure de trouver dans l’urgence une clé de répartition pour l’accueil de ces réfugiés et, nonobstant l’hostilité de l’opinion publique, vous avez pris la décision, le 31 août 2015, d’ouvrir les frontières allemandes aux réfugiés fuyant les zones de conflits.

En créant ainsi un cadre qui a permis à l’Allemagne d’accueillir des migrants en détresse, vous avez donné une grande leçon d’Humanisme à un monde de plus en plus en proie au repli identitaire. Vous avez, notamment, rappelé à tous les dirigeants du monde leur devoir de solidarité à l’égard de tous les Êtres humains quelles que soient leurs races, leurs origines ou leurs religions.

LIRE AUSSI :   OBSÈQUES DE DJ ARAFAT / LE STADE FELIX HOUPHOUËT-BOIGNY SÉRIEUSEMENT QUADRILLE

Je voudrais ajouter que votre décision en faveur des réfugiés en 2015, qui a contribué à faire de vous la lauréate de ce Prix, rappelle les valeurs et idéaux d’hospitalité et de fraternité prônés par le Président Félix HOUPHOUËT-BOIGNY.

Madame la Lauréate,

Votre humanisme et votre altruisme ont été salués dans le monde entier. En effet, sur le chemin de la reconnaissance internationale des grandes valeurs que vous incarnez en tant qu’artisane de Paix, vous avez reçu en 2016, à Assise, terre natale de l’icône légendaire de la paix, Saint François d’Assise, le prix de la « Lampe de la Paix ».

Aujourd’hui, mercredi 8 février 2023, vous êtes à Yamoussoukro, terre natale d’une autre icône de la Paix, Félix HOUPHOUËT-BOIGNY, pour qui, et je cite : « la paix n’est pas un vain mot, mais un comportement » (fin de citation).

Honorables invités, Mesdames et Messieurs,

Le Jury a également décerné une « mention d’honneur » à Madame Julienne LUSENGE, à qui je voudrais adresser mes vives et chaleureuses félicitations, pour son engagement en faveur des femmes victimes de violences dans le Nord-Kivu en République Démocratique du Congo.

Les violences sexuelles comme arme de guerre dans les conflits interpellent la conscience de l’humanité sur la nécessité de poursuivre et de condamner les auteurs de ces crimes odieux aussi bien en période de guerre que de paix ; car la promotion de la paix va de pair avec la justice.

Honorables invités,

Mesdames et Messieurs,

Depuis le Président Félix HOUPHOUËT-BOIGNY, le credo de la politique ivoirienne a toujours été la construction et la promotion de la paix, par le dialogue. Notre Nation, qui est fondamentalement hospitalière, a toujours accueilli, en temps de paix et de crise, des frères et sœurs venus d’ailleurs. Elle fait de la solidarité agissante un principe de gouvernance.

Le Gouvernement ivoirien entend perpétuer les valeurs de paix et de solidarité chères au Président Félix HOUPHOUËT-BOIGN, par l’éducation, en vue de construire un monde meilleur, c’est-à-dire un monde fondé sur la fraternité, la solidarité, la justice et la tolérance.

C’est sur cette note d’espoir que je voudrais conclure en renouvelant toutes mes félicitations à Madame Angela MERKEL, lauréate de cette édition.

Vive l’UNESCO !

Vive le Prix Félix HOUPHOUËT-BOIGNY pour la Recherche de la Paix !

Je vous remercie.