3ème mandat: Vive tension à boké et risques d’affrontements élevés

La ville de Boké est en ébullition depuis hier nuit jusqu’au petit matin de ce lundi 22 avril 2019 . Un réel risque d’affrontement pèse dans la capitale du Kakandé entre partisans et opposants du troisième mandat.

Selon certaines sources, le centre ville serait militarisée. Des ministres et d’autres cadres de l’administration sont présents dans la ville dans le cadre de la campagne d’un éventuel 3ème mandat pour Alpha Condé.

La tension est palpable depuis hier nuit. Des barricades auraient été érigées sur certaines artères de la ville et dans cette foulée apprend on, le véhicule de Malick Sankhon, Directeur Général de la CNSS et artisan de la mobilisation annoncée, a essuyé des jets de projectiles en cours de route.

Et dans cette confusion, le Président de la République devrait être reçu dans la ville de Boké par ses partisans favorables à une révision constitutionnelle en vue de briguer un 3ème mandat. Reste à savoir désormais si le Président va effectuer ce déplacement vue l’état actuel de la situation.

Barry Samba

Click to Hide Advanced Floating Content
AFRIQUEMATIN TV

Facebook