Yamoussoukro-Mécanisation du secteur agricole/Des Experts internationaux en atelier de réflexion

Par Keren Bossouma/afriquematin.net :info M.B

Dans le cadre d’une rencontre entre experts de différents pays d’Afrique, d’Asie et de l’Europe et issus de diverses organisations notamment la Fao, la Giz et le Cimmyt, se sont retrouvés du 10 au 14 octobre 2022 à Yamoussoukro en vue de réfléchir sur les perspectives de l’année 2023 dans le secteur de la mécanisation agricole en Côte d’Ivoire.

Fruit de la collaboration entre le Projet Centre d’Innovations Vertes pour le secteur agroalimentaire (ProCIV) de la GIZ en Côte d’Ivoire et le Centre International pour l’amélioration du maïs et du blé (CIMMYT), cette rencontre avait pour objectif principal, de discuter des activités actuelles et futures du projet GIC sur la mécanisation jusqu’au mois de mars 2023.

Il s’agira concrètement d’évoquer certaines activités menées depuis le mois de mars 2022, du suivi des objectifs définis lors de la précédente réunion du Groupe de Travail depuis cette date, et des activités prévues pour les six derniers mois. Cela permettra ainsi, de trouver ensemble, les mécanismes visant à améliorer la mécanisation du secteur agricole en Côte d’ivoire en vue de rehausser ainsi la leur productivité.

Les différents experts se sont penchés sur la mécanisation de l’agriculture qui était au centre des échanges.

Pour l’Expert en mécanisation du Cimmyt, Rabé Yahaya, dont le siège de l’organisation est basé au Mexique, « le groupe de travail sur la mécanisation agricole travaille sur cinq piliers à savoir la post récolte, la situation des femmes, le transfert de technologie et la mise à l’échelle. C’est un projet qui a débuté en 2017 et prendra fin en 2023 », a-t-il indiqué.

Le Chef du Groupe de Travail mécanisation dans le Programme Centre d’Innovation Verte, Ralf Barthelmes, indiquera que « cette rencontre est d’une importance capitale en ce sens que nous avons travaillé depuis cinq ans dans ce Groupe de travail et beaucoup de progrès ont été réalisés », a-t-il confié.

Quant au Chef du Projet ProCIV-GIZ, Côte d’Ivoire, Magnus Schmid, il s’est réjoui de l’organisation de cette rencontre – qui vient ainsi renforcer la communication dans le Groupe de Travail, après la crise de la pandémie à Covid- 19.

 Faut-il rappeler que ces échanges nord-sud et sud-sud offrent un cadre de partage d’expériences avec de nouvelles idées et de nouvelles techniques culturales toujours dans le but d’améliorer le revenu des agriculteurs.

A noter également que les assises de cette activité a enregistré la présence du Directeur Régional de l’Agriculture à Yamoussoukro, représentant le Ministre d’Etat, Ministre de l’Agriculture et du Développement Rural.