Vitale, la star du « Couper Décaler » combattue par des jaloux.

Par JUSTIN KASSY

Vitale ! C’est la star numéro un du « Couper  Décaler ». Reconnue comme telle, elle se bat, bec et ongle, pour redorer le blason de cette musique urbaine. Vitale fait en ce moment, l’objet de sollicitations, tant au plan national qu’international. Elle a toujours su satisfaire les show-makers et convaincre les mélomanes. Le talent, son talent, ne se discute pas. Il se vit sur la scène, son lieu de prédilection.

Les spectacles de Vitale sont des moments de scène pleins. Sa chorégraphie a créée une sorte d’osmose entre elle et ses danseurs. Au point que l’erreur lors des prestations est rarissime, voire impossible.  Les prestations de Vitale  sont des occasions exceptionnelles de plaisir et  de joie partagés entre elle et son public. Ce résultat apprécié de tous est le fruit d’un travail assidu. C’est aussi un sacrifice pour Vitale, qui sait dans son for intérieur, que le mérite a un prix, un effort, qu’il faut consentir. On la verra au sport :   la natation,  la marche sportive, dans les gymnases, etc. Toutes ces pratiques pour être à l’abri des défaillances physiques, une fois sur scène. Car la scène est un espace  réduit, où l’artiste se doit de donner le meilleur de lui-même ou d’elle-même. Un espace qui a besoin d’être occupé sainement par l’artiste. Cela n’en est pas moins une qualité  dont beaucoup d’artistes s’efforcent à acquérir ! Vitale n’est pas une super star ! C’est vrai ! Mais Vitale est sur le chemin qui mène à ce niveau.

Vitale ! C’est la star numéro un du « Couper  Décaler ».
                                           Vitale ! C’est la star numéro un du « Couper Décaler ».

malgré tout, Vitale ne fait pas l’unanimité. C’est normal ! On ne peut pas être aimé par tout le monde. Seulement, il faut reconnaître au lièvre, sa qualité de grand coureur, grand « sprinter », quand bien même, on ne l’aime pas. Nous avions reçu des fans de Vitale, un message qui fait allusion  au « combat » que mèneraient certains contre Vitale, leur idole. Nous pensons qu’en lieu et place de ce comportement, de la méchanceté, à l’endroit de cette dame, ces gens gagneraient à faire bloc autour d’elle, pour permettre au « Couper  Décaler » d’avancer davantage. Il faut que les pratiquants de ce genre musical urbain soutiennent Vitale, comme le font les « Zougloumen ».  Ces artistes délateurs, partisans du moindre effort, avaient eu ce comportement à l’endroit de feu DJ Arafat. Il n’est plus. Depuis, où se trouve le « Couper  Décaler » masculin aujourd’hui ?  Et les fans de Vitale de dire : «  Pourquoi être si méchant et si dur envers une personne de la sorte? Aujourd’hui, quand tu es plus fort, ce n’est plus les encouragements, mais les conspirations, les coups- bas, là où tu veux à tout pris faire évoluer les choses, c’est là où d’autres se regroupent, pour te faire tomber. Si Vitale est soutenue comme il le faut, ce mouvement- là serait uni, fort, comme le zouglou, et encore peut-être plus fort. Ca pourra aussi nous représenter dans d’autres pays.

LIRE AUSSI :   ROSY’ Di : La nouvelle Etoile de la musique ivoirienne en France.

Aujourd’hui, elle cherche à s’allier à ses sœurs, pour faire aussi la promotion de la culture ivoirienne, et voilà que vous la repoussez et l’attaquez, jusqu’à ce qu’elle parte chercher la collaboration dans d’autres pays, comme l’a d’ailleurs fait Arafat. Le même scénario contre Arafat se répète sous nos yeux, et nous encourageons encore comme autre fois. Les gens qui veulent la détruire pensent seulement à leurs intérêts en disant : « Elle va nous faire de l’ombre, elle sera notre patronne et autres ». On n’a plus besoin de ces raisonnements pareils, on n’a besoin  que d’un « Couper Décaler » qui peut nous représenter dans d’autres pays, qui rassemble tout le monde, pour la promotion de la culture ivoirienne. »