Violences basées sur le genre/La côte d’ivoire enregistre 5405 cas

Par Demoyé Kouassi, Afriquematin.net

Les violences basées sur le genre (VBG) en Côte d’Ivoire sont passées de 711 à 5405 cas en 10 ans.

En Côte d’Ivoire comme dans plusieurs autres pays du monde, des femmes et des filles sont régulièrement victimes d’actes de violences qui leur causent des souffrances tant sur le plan physique, sexuel que psychologique. Cette dernière décennie, les chiffres de ce fléau ont connu une augmentation vertigineuse sous le regard impuissant de la population ivoirienne.

De 711 cas en 2010, ce phénomène est passé à 5405 cas en 2020 ; et de janvier à septembre 2021, l’on enregistre pour le moment 3019 cas de violences, avec une grande majorité de victimes de sexe féminin. Et ce, en dépit des efforts consentis de l’Etat et de ses partenaires.

La VBG, parfois aussi appelée violence sexiste, se réfère à l’ensemble des actes nuisibles, dirigés contre un individu ou un groupe d’individus en raison de leur identité de genre.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.