Tripatouillage de la constitution/La mise en garde de Doumbia Major

« C’est parce que l’avenir réserve des surprises qu’en politique on dit que rien n’est acquis.
Il y a toujours des variables incontrôlées en sciences politiques. Ces variables agissent comme des parasites qui peuvent fausser tous les calculs qu’on fait. C’est pourquoi en politique on ne dit jamais qu’on est sûr de gagner une élection d’avance.
À la Veille d’une élection, quelque chose peut se passer en Bolivie, en Tunisie ou en chine, qui peut avoir une incidence sur les actions de rue, ou sur le comportement des électeurs en Côte d’Ivoire.
Blaise Compaoré a perdu le pouvoir en trois jours. Avant ces trois jours, il était sûr d’avoir tout verrouillé ».

Dr Doumbia S. Major
Master en Marketing et communication politique de l’Université Paris-Est

Click to Hide Advanced Floating Content
AFRIQUEMATIN TV

Facebook