Succession d’Alassane Dramane Ouattara/La panique s’installe déjà au sein du Rhdp

Par Yann Dominique N’guessan/afriquematin.net

Le président Alassane Dramane Ouattara  a convoqué récemment plusieurs de ses collaborateurs dont des ministres et des cadres du Rhdp  pour faire le bilan de la campagne électorale et  sur les violences qui ont émaillé ce scrutin.

Cette rencontre tenue dans la salle des pas perdus du petit palais le jeudi dernier, dite réunion de crise a permis au candidat à l’élection présidentielle d’évaluer les forces et faiblesses de ces « envoyés » sur le terrain lors de la campagne. Dressant le  bilan de cette mission jugé négatif, Alassane Dramane Ouattara s’est rendu  compte des ratés sur le terrain. Manque d’arguments et de leur impopularité dans leurs circonscriptions respectives, certains directeurs de campagne ont jugé bon de se défendre en accusant la jeunesse en la qualifiant de « droguée et instrumentalisée par l’opposition ». Ce qui naturellement, selon eux,  ne leur a permis d’exécuter leur plan de travail.

Arguments jugés peu convaincants par le candidat qui les a immédiatement recadrés en les mettant  devant leurs responsabilités, en regrettant surtout les fonds énormes qui ont été  engloutis dans cette campagne. Il n’a toutefois pas manqué d’évoquer « des ratés dans la formation de la jeunesse, malgré tous les efforts entrepris depuis plusieurs années», rapporte une source livrée par jeuneafrique.com.

Selon le confrère, le chef de l’État ivoirien, qui souhaite redorer son image quelque peu ternie par sa candidature et par les violences pré et postélectorales faisant des morts et enregistrant plusieurs blessés et dégâts matériels, compte procéder à un remaniement  ministériel dans les prochains jours.

Au terme de cette rencontre, Alassane Dramane Ouattara a également rappelé  à son auditoire qu’il compte  assurer son “dernier mandat” et  qu’il n’avait pas l’intention de désigner un successeur et « les ambitieux qui souhaitent lui succéder doivent d’ores et déjà commencer à se préparer », a-t-il déclaré. Au son de cette annonce la panique s’installe déjà au sein du Rhdp.

Facebook