Subvention à la Presse : le FDSP octroie plus de 788 millions aux organisations de médias privés

Par Jean Levry -Afriquematin

788 910 717 F CFA, c’est le montant global des subventions octroyées par le Fonds de soutien au développement de la presse (FDSP) au profit du secteur des médias privés au titre de l’année 2018. Le ministre de la Communication et des médias et Porte-parole du Gouvernement, Sidi Tiémoko Touré, a procédé à la remise de chèques symboliques le jeudi 20 décembre 2018 à la Maison de l’entreprise (CGECI) à Abidjan-Plateau.

Ce sont au total, 12 organisations professionnelles de la Presse et du secteur des médias privés qui se partagent cette importante enveloppe du FSDP.

Mme Bernise N’Guessan, Directrice exécutive du FSDP a indiqué que « ces appuis se sont repartis dans les domaines que sont la formation, les études, le financement des projets d’intérêt collectif et la garantie des emprunts bancaires. Plus spécifiquement s’agissant du financement des projets d’intérêt collectif ».

Pour sa part, le ministre Sidi Touré a exhorté les acteurs des médias à faire bon usage des subventions et surtout à exercer leur métier dans le respect des règles de déontologie. Car, il a-t-il insisté, face à la prolifération des « fake news » dus au nombreux créateurs de contenu sur internet, le journaliste doit faire en sorte de garder sa crédibilité à travers les 4 principes sacro-saints du journalisme à savoir la vérification des faits, la validation, l’exhaustivité de l’information et la vérification de la source.

Traoré Moussa,  président de l’Union Nationale des Journalistes de Côte d’Ivoire (UNJCI), un des récipiendaires, après avoir remercié le FSDP pour ce soutien qui vient à point nommé, a plaidé pour le renouvellement de la subvention  à l’impression pour les journaux suspendue en 2018 ainsi que pour la mise à disposition de 800 chasubles pour les journalistes pour qu’ils soient facilement identifiables pour des manifestations.

 

Liste des organisations ayant reçu les subventions :

  • Groupement des Éditeurs de Presse de Côte d’Ivoire (GEPCI) : 85 millions,
  • l’Union Nationale des Journalistes de Côte d’Ivoire (l’U.N.J.C.I) : 47 millions
  • l’Unions des Radios de Proximité de Côte d’Ivoire (URPCI) : 25 millions
  • pour la Mutuelle Sociale des Journalistes et Professionnels de la communication, (MS Médias) : 57 millions
  • l’Observatoire de la Liberté de la Presse, de l’éthique et de la Déontologie (OLPED) : 15 millions
  • le Réseau des Professionnels de la Presse en Ligne de Côte d’Ivoire (REPPRELCI) : 2 millions
  • l’Organisation des Journalistes Professionnels de Côte d’Ivoire (OJPCI) : 3 millions
  • le Forum des Directeurs de Publications de Côte d’Ivoire (FORDPCI) : 3 millions
  • le syndicat national de la presse privée de Côte d’Ivoire (SYNAPCI) : 5 millions
  • l’Union des Patrons de Presse en Ligne de Côte d’Ivoire (UPLCI) : 2 millions
  • l’Organisation des Femmes Reporters et Photographes de Côte d’Ivoire (OFREPCI) :2 millions
  • le Réseau des Femmes Journalistes et des Professionnels de la Communication de Côte d’Ivoire (REFJPC-CI) : 2 millions.