ads bas

Stéphane Kipré traduit deux individus devant les tribunaux pour diffamation.

ads bas

COMMUNIQUE DE PRESSE DES AVOCATS DE M. STEPHANE KIPRE

Paris le 12 avril 2017 – Monsieur Stéphane KIPRE a fait l’objet d’une campagne odieuse de dénigrement reposant sur des allégations fallacieuses, diffamatoires, et attentatoires à son image et à son honneur.

En effet, Monsieur Serge Yao KOFFI alias Sroukou Trémé Trémé, et Monsieur Christ Yvon KOUKOUGNON alias Johnny PATCHEKO ont, à l’occasion de diverses vidéos postées sur des réseaux sociaux, proféré de graves accusations à l’encontre de Monsieur Stéphane KIPRE.

Si dans un premier temps, Monsieur Stéphane KIPRE n’a pas souhaité accorder une quelconque importance à ces propos mensongers provenant d’individus en manque de notoriété ; la réitération de ce qui s’apparente manifestement à une véritable cabale, a amené Monsieur Stéphane KIPRE à mandater ses Conseils aux fins d’engager des poursuites à l’encontre de ces individus.
Les autorités policières et judiciaires d’Ontario (CANADA), et de la province de Laponie (FINLANDE) ont donc été saisies aux fins de poursuites contre respectivement Monsieur Serge Yao KOFFI alias Sroukou Trémé Trémé, et Monsieur Christ Yvon KOUKOUGNON alias Johnny PATCHEKO.

La démarche de notre client qui s’inscrit dans une logique de recherche de la vérité vise à permettre aux personnes auteures de ces accusations d’en fournir enfin les preuves devant la justice puisqu’il est acquis que l’on ne peut, au nom de la liberté d’expression ternir impunément l’image d’un autre citoyen.

Monsieur Stéphane KIPRE entend rappeler que désormais, tous les propos diffamatoires proférés à son encontre feront l’objet de poursuites systématiques à l’encontre de leurs auteurs.

Alexandre Marie RAMSAMY
Avocat à la cour

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.