ads bas

RDR : LE CONGRES DE TOUS LES PIEGES.

ads bas

Par RAÏS BARALA – Afrique Matin.Net

Le rassemblement des républicains (rdr) prépare son congrès dans une atmosphère de traquenard en son sein, jamais la grogne n’avait atteint un tel niveau chez le parti au pourvoir…

Annoncé pour le mois de juin 2017 sans être sûr d’être tenu à cette date, le parti de la « case » prépare son quatrième congrès en vingt-trois (23) ans d’existence. Après celui de 1999 ; 2005 et 2008. La rencontre à venir étant le premier depuis son accession au pouvoir d’état, s’annonce également comme celui de la modernité, du dépoussiérage des textes qui s’avéraient caducs mais surtout celui du renouvèlement de ses instances. C’est le congrès d’un parti qui n’aura pas encore réussi à faire sa mue et fonctionne avec une direction intérimaire depuis six (6) ans.

Le parti d’Alassane Ouattara fait surtout face à une grogne interne qui aurait pour motif un disfonctionnement de ses structures et la mauvaise gestion de ses militants qui ont joués un rôle prépondérant dans la conquête du pouvoir d’Etat. Des figures de proues seraient même devenues « persona non grata » dans leurs bases en réponse du mépris avec lequel ils traiteraient « leurs compagnons de lutte ».

Face à cela la direction du parti de la rue Lepic avance prudemment. Une remobilisation de ses structures de base est entreprise sur toute l’étendue du territoire avec un effet peu reluisant. C’est une guerre silencieuse que se mènent certains ténors dans le but de s’accaparer l’appareil du parti en vue de se positionner ainsi pour 2020. Ses différentes raisons pourraient emmener Alassane Ouattara à récupérer son « fauteuil présidentiel » du parti pour conserver l’unité parmi les siens et reporter une bataille de dauphins.

L’histoire nous apprend qu’une grogne mal contenue conduit toujours à une fronde, et celle-ci à la dislocation de tout le bloc quel que soit sa solidité. Prudence donc chez les républicains de Côte d’Ivoire. Les semaines à venir nous situerons davantage. /.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.