Spectacle/Le Palais de la Culture s’enrichit d’une nouvelle attraction

Par Justin Kassy/afriquematin.net  

 Cadre idéal à l’architecture moderne, réceptif des événements d’envergure, et fierté des Ivoiriens, le Palais de la Culture de Treichville, obéira encore une fois, à la tradition. Il aura l’occasion d’accueillir le 6 mai 2022 prochain, deux stars, et non des moindres, de la musique guinéenne. L’une, Azaya et Djelikaba Bintou, un couple de stars autour duquel tous les superlatifs ont déjà été épuisés.  

Deux stars aux différents styles, de par leurs talents, ont séduit et amené aujourd’hui les mélomanes guinéens, à faire davantage diligence pour aller suivre leur spectacle. Dans ce sens, Azaya et Djelikaba Bintou, ont posé un acte important dans le milieu musical de la Guinée. Ils ont donné encore de l’envie à leurs compatriotes à aller, sans compter, aux concerts.

L’artiste Azaya compte apporter du nouveau à la musique guinéenne

C’est vrai que la musique guinéenne tire sa quintessence de la tradition, ce qui a fait d’ailleurs, sa force, sa puissance, son autorité, son prestige, sa popularité, en un mot, son identité.  Ses atouts, elle ne peut s’en éloigner. Chaque fois que la musique guinéenne retentit quelque part, l’ouïe la distingue tout de suite.  Mais aujourd’hui, nous sommes dans un monde interplanétaire.

Il faut garder, protéger et entretenir ses origines, notamment musicales. Pour ne pas être sur l’échiquier musical international sans y apporter quelque chose de précieux. Qui pourrait plaire, convaincre et attirer. Les artistes Guinéens ne l’ignorent pas outre mesure. Mais pour mieux faire les choses, ont-ils cherché à faire une musique made in Guinée avec des colorations modernes.  Qui font que la musique guinéenne, à travers des artistes de la nouvelle génération, plaît. Séduit. Entraine, voire envoûte. Parce que bâtie sur un fond, un ancrage, un humus, qui plonge ses racines dans des profondeurs abyssales.

La plupart des artistes qui travaillent sur cette nouvelle tendance musicale entendent maintenir le cap pour une musique guinéenne beaucoup plus imposante, respectable et respectée. Azaya et Djelikaba Bintou sont de cette nouvelle génération d’artistes conscients de la portée et du devenir de la musique de leur pays.

Aussi se sont-ils investis à produire une musique colorée, mais naturelle, authentique.  Le 6 mai2022, ils seront au Palais de la culture.  Pour démontrer la bonne santé de la musique guinéenne. En foulant les bords de la Lagune Ebrié, pour ce concert, le couple, vient pour un show qui se veut inédit, c’est la toute première fois pour eux de se produire en Côte d’Ivoire.