SORY  KANDIA  KOUYATE : L’âme de la culture guinéenne .

Par Justin  KASSY – Afrique Matin.Net 

Sory Kandia Kouyaté est un nom célèbre dans l’Histoire culturelle de la Guinée-Conakry des années 1958 à nos jours. Au Musée de Conakry, une part belle est faite en mémoire de cet illustre disparu. Qui a servi de sève nourricière à la culture guinéenne sur laquelle, le stratège Ahmed Sékou Touré, premier Président de la Guinée, a bâti une philosophie culturelle exemplaire admirée et enviée. En son temps, la Guinée était la locomotive culturelle de l’Afrique de l’Ouest, voire du continent africain. Un des pans de cette locomotive culturelle était sans conteste « les Ballets Africains de la Guinée », un Groupe artistique de talent qui  faisait la fierté de l’Afrique.  Ce Groupe portait la marque de son créateur, en la personne de Sory Kandia  Kouyaté, un artiste issu de la grande famille des griots descendants de Balla Fasséké Kouyaté, (le 1er du Mandingue).

Sory Kandia Kouyaté avait l’imagination créatrice fertile spontanée. C’était une de ses nombreuses qualités qu’admiraient ses pairs d’alors. Quand il apparaissait dans les salles de spectacle et autres, toute la salle se levait pour l’acclamer. Sur scène, il savait rendre son art et faire plaisir aux spectateurs. On a appris que des Présidents Africains ne cessaient de l’applaudir chaque fois qu’il montait sur scène. Sa voix ébranlait parfois des murs et l’écho faisait chanter en chœur ses titres des gens dans les environs de son lieu de spectacle. Il avait  une voix forte qui portait. Ses envolées lyriques donnaient parfois de la joie dans des cérémonies aux Présidents Africains, et surtout au Président Ahmed Sékou Touré.

Comme on le voit, l’homme était spécial ! Aujourd’hui, il est aisé de comprendre pourquoi au Musée de Conakry, une page spéciale lui est consacrée et son nom est écrit en lettres d’or dès que vous y entrez. Le nom de cet artiste de talent qui a marqué l’Histoire de la Guinée ne peut pas s’oublier comme un citoyen quelconque. Pour l’immortaliser, il fallait remuer l’Histoire culturelle et artistique de la Guinée. C’est ce qu’a fait un jeune Guinée, en la personne de Tidiane Soumah, « Meilleur Opérateur culturel de la Guinée ».

Grâce à son patriotisme connu de tous, « les Ballets Africains de la Guinée » renaissent des cendres pour le grand bonheur des Guinéens eux-mêmes et pour les Africains en général. Ce Groupe artistique rénové sera au « Masa 2020 ». Ce sera sans doute l’une des curiosités de ce rendez-vous artistique et culturel de cette fête de culture au bord de la Lagune Ebrié du 7 au 14 mars 2020 prochain. Avec un programme qui se veut alléchant, nul doute que l’éditio 2020 de ce « Masa » connaîtra un succès fou ! fou ! Comme le souhaitent les Ivoiriens en général et le ministre de la Culture et de la Francophonie, Maurice Bandama en particulier. Dieu veille sur le « Masa 2020 » !

Click to Hide Advanced Floating Content
AFRIQUEMATIN TV

Facebook