Société/Les droits des femmes Ivoiriennes en nette progression …

Par Justin Kassy/afriquematin.net 

La femme Ivoirienne occupe de plus en plus, une place de choix dans la société. Si hier, ses droits étaient plus ou moins inexistants, aujourd’hui, on constate une « nette progression ». Corine Hazoumé donne son avis.

Corine Hazoumé en compagnie de la ministre de la Famille de la Femme et de l’enfant

« Concernant le droit des femmes ivoiriennes, au niveau de la Constitution, du code électoral, du code civil, pénal, du travail, en matière d’éducation, dans le foncier rural…Pour l’égalité des chances, la protection civile et juridique, ainsi que l’épanouissement des femmes et leur autonomisation.

S’agissant des violences basées sur le genre, beaucoup reste encore à faire parce qu’il faudrait prendre en compte les violences psychologiques, et morales, qui sont tout aussi dévastatrices. 

A propos de la reconnaissance des enfants, il faudrait aussi légiférer, quant au refus de certains irresponsables, puisque le test ADN existe.

Au sujet des congés parentaux, il faudrait penser aussi aux hommes, qui veulent passer du temps avec leurs nouveaux nés, pour un équilibre familial.  Il faut également prioriser les handicapés, en favorisant leur embauche, pour une société plus inclusive. Il faut pousser la réflexion pour réduire significativement les inégalités entre les hommes, et les femmes, pour une société plus juste.

Félicitations au Chef de l’état, SEM Alassane Ouattara, et son gouvernement, pour avoir fait du genre, une priorité et également, pour les avancées notables ».

LIRE AUSSI :   Affaire « Henriette Konan Bédié privée de ses vivres »/Du chantage et rien que du chantage