Secours des migrants/ L’Union européenne limite sa mission

Dans un communiqué, Amnesty international a dénoncé un abandon des réfugiés et des migrants et « une abdication scandaleuse des gouvernements de l’Union européenne ». Selon les chiffres officiels, l’opération Sophia a permis de sauver plus de 45 000 personnes entre 2015 et fin 2018. Et d’arrêter plus de 150 trafiquants. Mais le rythme des traversées ne ralentit pas. Cette semaine, quatre personnes dont un bébé ont péri, alors que leur embarcation de fortune a coulé au large des côtes de Turquie.

Le mandat, qui a pourtant officiellement été prolongé pour six mois, permettra de continuer les deux autres volets de l’opération, à savoir la surveillance aérienne de la Méditerranée et la formation de militaires libyens à la lutte contre les passeurs. Les militaires libyens sont régulièrement accusés par des ONG de violences à l’encontre des migrants.

Rappelons que la mission européenne Sophia, chargée de secourir les migrants en mer, est temporairement suspendue depuis hier mercredi 27 mars 2019.

Source : france24.com

Les commentaires sont fermés.