Santé-Covid-19/ Les Africains sont-ils les moins contaminés ?

Plus de 80% des personnes contaminées par la covid-19 en Afrique ne tombent pas malades, selon un communiqué de l’Organisation mondiale de la santé (OMS).

Dans cette annonce publiée le jeudi 24 septembre 2020, l’Organisation mondiale de la santé, a indiqué que  la plupart des Africains touchés par la pandémie sont asymptomatiques. Cette situation contraste fortement avec les autres continents et s’explique par plusieurs facteurs socio-environnementaux. Notamment la jeunesse de la population africaine qui est l’un des principaux facteurs expliquant ces statistiques. On estime qu’environ 91% des personnes contaminées en Afrique subsaharienne ont moins de 60 ans.

Pour l’institution, la faible densité, la mobilité de la population,  le climat chaud et humide, associés à la tranche d’âge inférieure des contaminés contribuent probablement au schéma observé dans le continent africain.  Et  contrairement aux soupçons qui pesaient sur les gouvernements africains les accusant de sous-estimer les chiffres réels des « ravages » de la pandémie sur le continent, l’OMS souligne qu’« il n’existe aucune preuve d’erreur de calcul des chiffres de décès, qui sont plus difficiles à manquer statistiquement ».

Cette annonce intervient alors que le continent observe depuis plusieurs mois une baisse du nombre de contaminations dans un contexte de résurgence mondiale de la pandémie. Pour l’institution, cette baisse est fortement liée à la réaction rapide des pays du continent qui face à la pandémie ont très tôt adopté des mesures de santé publique efficaces.

 Néanmoins face au risque toujours présent d’une flambée des cas dans un scénario d’assouplissement trop rapide des mesures, l’institution appelle les pays africains à rester vigilants. Ceux-ci ont d’ailleurs multiplié les actions visant à intensifier la lutte contre la pandémie ces dernières semaines.

Pour rappel, le dernier bilan de la maladie en Afrique dressé par Africa CDC fait état de 1,4 million de cas, 35 440 décès et 1,2 million de guérisons.

Source : agenceecofin.com avec afriquematin.net

Facebook