ads bas

Burkina Faso : Blaise Compaoré retourne au pays ce vendredi

ads bas

L’ancien Président Blaise Compaoré retourne au Burkina Faso, 8 ans après sa chute du pouvoir en octobre 2014. L’information est confirmée à Oméga depuis quelques jours par plusieurs sources.

Un retour voulu par les autorités de Ouagadougou et dans le cadre de la « réconciliation nationale », explique une source.

« Le principe de son retour est acté par Damiba », a confié une source de l’entourage du nouvel homme fort de Ouagadougou.

Selon les informations d’Oméga, Blaise Compaoré a été reçu lundi par le Président ivoirien Alassane Ouattara pour lui signifier ce retour.

Nos sources indiquent d’ailleurs que le Président Ouattara s’est beaucoup investi pour faciliter le retour de l’ancien chef d’Etat. Pour preuve, Alassane Ouattara aurait même envoyé des membres de sa famille pour superviser les travaux de la villa de Ziniaré, fief de Blaise Compaoré. Il devra plus tard s’y retirer de temps en temps.

Si tout concorde, l’ancien Président devra arriver ce vendredi à Ouagadougou. Sa villa près de la présidence de Kosyam a même déjà été préparée pour l’accueillir. « C’est un premier test. Juste pour marquer le coup. Il vient donc juste pour cinq jours », affirme à Oméga une autre source.

« Sa santé est fragile. Il y a des moments ça va et des moments ça ne va pas. Je ne peux en dire plus », indique la source.

Les Présidents Roch Kaboré, Jean-Baptiste Ouédraogo et Michel Kafando seraient tous favorables à cette démarche de réconciliation.

« Le ministre Yero Boly, qui tient le bâton de la Réconciliation enchaîne des missions secrètes pour non seulement faciliter les adhésions à cette marche rapide vers la réconciliation mais aussi conquérir des soutiens des Présidents des pays voisins », laisse entendre une source bien introduite.

Dimanche dernier, les militaires au pouvoir à Ouagadougou ont annoncé la « libération totale » de Roch Kaboré. Sa liberté était restreinte depuis le coup d’Etat du 24 janvier qui l’a renversé.

Bien avant cette annonce, le Président Damiba avait reçu les anciens chefs d’Etat Roch Kaboré et Jean Baptiste Ouédraogo. La présidence du Faso avait annoncé que cette « rencontre entre ces trois personnalités témoigne de la volonté de réconciliation du Chef de l’État, pour un Burkina uni, déterminé et solidaire dans la lutte contre l’hydre terroriste ».

La semaine dernière, pour la première fois en 7 ans de guerre, les chefs supérieurs coutumiers et traditionnels du Burkina ont rappelé aux Burkinabè « la nécessité de cultiver le sentiment d’appartenance à une même nation, la volonté de vivre ensemble et de bâtir à l’unisson, une nation forte et prospère, qu’au-delà de nos différences ethniques, religieuses idéologiques, philosophiques, politiques, nous avons une même patrie et nous avons le devoir de la protéger et de la céder avec honneur et dignité aux générations futures ».

Source: https://www.apr-news.fr

 

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.