Rhdp/Mabri Toikeusse subira-t-il le même sort que Soro Guillaume?

Le président de l’Udpci Albert Mabri Toikeusse vient de prendre ses distances vis-à-vis d’Alassane Ouattara et du Rhdp. Une source nous apprend que le ministre de l’Enseignement supérieur s’apprêterait à préparer une action de nature à troubler l’ordre public et au détriment du fonctionnement de l’Etat.

 « Je suis un homme de conviction et je préfère dire ce que je pense… Ne prenons pas des engagements d’une heure dans une salle, qui par la suite ne refléteront pas la réalité sur le terrain», a déclaré Albert Mabri Toikeusse lors du Conseil politique du Rhdp.

 L’information est déjà connue des Ivoiriens, qui fait état de la désignation du choix de Gon Coulibaly par Alassane Ouattara comme candidat à   la course au fauteuil présidentiel.  Cette désignation   n’a pas été du goût du ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique

Cependant, dans le même temps, L’Essor ivoirien, un journal proche du pouvoir, nous apprend : « Mabri Toikeusse prépare une insurrection meurtrière, depuis Danané. » Loin de remettre d’ores et déjà ces graves accusations en cause, l’on s’interroge cependant sur leur opportunité.

Le site lecourrierquotidien.com  qui rapporte l’information, se pose des questions  que cette insurrection alléguée est-elle préparée de longue date ? Ou bien c’est maintenant que le président de l’Union pour la démocratie et la paix en Côte d’Ivoire (UDPCI) entend réaliser cet acte séditieux ? Un tel projet pourrait-il se mettre en place à la hâte ?

Pourquoi c’est maintenant que cette information est révélée alors que Mabri refuse d’apporter systématiquement son soutien à Amadou Gon ? Ces allégations ne s’apparentent-elles pas aux accusations de « tentative de déstabilisation et détournement de deniers publics » portées contre Guillaume Soro après l’annonce de sa candidature à la Présidentielle 2020 contre le RHDP unifié pour des faits qui remontent à plusieurs années en arrière alors qu’il était encore Président de l’Assemblée nationale ?

 S’agit-il d’accusations fondées ou d’un complot du pouvoir pour se payer la tête de Mabri Toikeusse ? Selon L’Essor ivoirien

Source : lecourrierquotidien.com 

Click to Hide Advanced Floating Content
AFRIQUEMATIN TV

Facebook