Rentrée scolaire 2019-2020/Les planteurs et producteurs aux abois

Par Haidmond Kaunan/afriquematin.net

“Les cabosses de cacao qui permettent à la grande majorité des élèves de s’inscrire et de s’acheter des fournitures scolaires, sont encore vertes”.

Les portes des écoles de l’enseignement préscolaire, primaire, secondaire général et technique s’ouvriront officiellement ce lundi 9 septembre 2019. Et pourtant les cabosses de cacao qui permettent à la grande majorité des élèves de s’inscrire et de s’acheter des fournitures scolaires, sont encore vertes. Ce qui fait dire à certains parents d’élèves producteurs de cacao que cette date fixée en début de la deuxième semaine du mois de septembre ne les concerne pas. « Ils sont conscients eux-mêmes, que cette date fixée le 9 septembre 2019 ne nous concerne pas, nous autres. La campagne cacao s’ouvre chaque  premier du mois d’octobre donc logiquement quelque chose cloche » nous confiait Hié Nemlin, producteur à Gnanto dans la sous-préfecture de Grabo.

  Pour Ndri Yah, « que  le gouvernement ivoirienne nous aide dans la vente de nos  produits car à cette  date indiquée pour la rentrée scolaire, il nous sera difficile d’apporter le soutien nécessaire à nos enfants ».

Ainsi, l’on peut  conclure que  les enfants issus des zones de productions cacaoyères ne  prendront le train en marche que lorsque leurs parents,  déjà aux abois, seront à mesure de faire face aux frais et autres matériels scolaires.

 

Click to Hide Advanced Floating Content
AFRIQUEMATIN TV

Facebook