Rencontre KKB/Guikahué/Tension entre les jeunes et les journalistes, le Pdci-Rda condamne et s’excuse

Dans le cadre de sa mission, le ministre de la réconciliation et de la cohésion nationale KOUADIO Konan Bertin (KKB) a rendu une visite, hier jeudi 03 juin au Chef du Secrétariat Exécutif, Professeur Maurice KAKOU GUIKAHUE, avec l’autorisation du Président Henri Konan BEDIE, Président du PDCI-RDA. Contre toute attente, des jeunes se sont opposés à la couverture médiatique de cette rencontre. Le motif de cette violence est leur opposition à la déclaration finale de la rencontre que devrait prononcer KKB face à la presse.

Dans une déclaration signée le 4 juin par le Porte-parole du Parti KOUAME Yao Séraphin, le PDCI-RDA  condamne tous ces actes de violence et s’excuse.

Ci-dessous la déclaration du Porte-parole du Parti KOUAME Yao Séraphin.

 

Tout en se félicitant de cette visite fructueuse qui a permis de s’informer sur l’agenda du ministre de la Réconciliation et de la Cohésion Nationale et de lui faire connaître son engagement pour la Réconciliation et l’impérieuse nécessité de libérer les prisonniers politiques, notamment le Directeur de Cabinet du Président Henri KONAN BEDIE, Narcisse N’DRI, Alexis Amichia (délégué départemental Tiassalé), Ange N’Takpri (permanent PDCI Toumodi) et des jeunes militants, le PDCI-RDA afin de décrisper définitivement l’atmosphère politique, déplore les échauffourées qui ont émaillé l’annonce de la déclaration à la presse du Ministre KOUADIO Konan Berlin, à la fin de la rencontre.

Le PDCI-RDA condamne ces actes contraires à sa volonté sans ambages d’aller au dialogue et à la Paix.

Le PDCI-RDA tient à s’excuser auprès des journalistes dont le matériel de travail a été avarié, du ministre KOUADIO Konan Bertin et de sa délégation, ainsi que de la presse nationale et internationale.

Le PDCI-RDA invite les militants à la retenue et à la responsabilité.

 

Facebook