Région du Lôh-Djiboua / Développement de la Commune de Lakota/ Dahiri s’apprête à lancer ses activités

Dahiri, village de la Commune de Lakota,  dans la région du Lôh-Djiboua, entend monter dans le train du développement mis sur les rails par son Député-Maire depuis quelques années. Dans la première quinzaine du mois de Janvier 2023, en effet, Lalié Abalé Emile, le tout prochain président de la Mutuelle de Dahiri (MUDA), entend partager avec ses parents, frères et sœurs, au village-même, sa vision du développement comme l’a commencé l’Honorable Samy Méry, Député-Maire de Lakota qui a lancé le train du développement à vive allure, a-t-il annoncé récemment à la fin d’une importante rencontre, dans un espace gastronomique de Yopougon-Saguidiba, avec des cadres et jeunes de Dahiri. 

Renforcement des liens avec les autorités administratives, coutumières et politiques de la région du Lôh-Djiboua, renforcer la cohésion entre les fils, filles et autres allogènes et allochtones de Dahiri, ouvrir de nouvelles voies qui permettront d’ouvrir directement Dahiri au canton Opareko, faire immatriculer les lots d’habitation et faire délivrer des attestations d’attribution aux requérants, lancer les bases de la réalisation d’infrastructures socio-économiques, notamment la construction d’un foyer polyvalent, un centre de santé intégré, des logements décents pour les instituteurs du village et un château moderne, etc., ce sont là quelques-uns des projets qu’entend porter Emile Lalié à la connaissance de ses parents.

La redynamisation du Walo festival, un moment de retrouvailles culturelles entre fils et filles de Dahiri, l’organisation des femmes et jeunes en coopératives d’intérêts économiques, l’extension du réseau électrique, la mise sur pied de coopératives des produits de rente, la recherche de partenaires pour le bitumage des voies d’accès et des rues du village, la construction d’un terrain de foot-ball maracana en même temps que le tournoi de foot-ball, autant d’autres projets non moins importants qu’Emile Lalié caresse le désir de voir réalisés. Tout comme le retour du centre d’examen des écoliers du primaire à Dahiri afin de permettre le retour de l’excellence, et la lutte contre le réchauffement climatique qui perturbe les saisons agricoles.

LIRE AUSSI :   Impôt minimum forfaitaire/Le gouvernement suspend la taxe
Emile Lalié Abalé entend mobiliser filles et fils de Dahiri pour son développement.

Toutes choses que soutiennent Bertin Djahi, président sortant de la MUDA, Gbahi Monoco Junior, opérateur économique à Abidjan et fils du village, Dakoury Dogba dit ‘’Okou Zogbo’’, président-résident de la MUDA au village arrivé pour la rencontre à la tête d’une forte délégation, les filles et unes de Dahiri présents ce jour-là.

Nul doute que Dahiri s’apprête à vivre son décollage dans le développement de Lakota.