Recomposition du paysage politique : Adjé Dominique (PRD) échange avec Affi N’Guessan (FPI)

Par Jean Levry – Afriquematin.net

Transfuge du parti au pouvoir, le Rassemblement des républicains (RDR), Dominique Adjé a fondé sa propre formation politique, « Pour la République et la Démocratie-PRD ». Et, le député de Bouaflé ne semble pas chômer. Ce mercredi 27 février 2019, il a été reçu par le président du Front populaire ivoirien (Fpi), Pascal Affi N’Guessan, au siège du parti aux 2 Plateaux-Vallons.

Cette rencontre entre les deux leaders politiques qui se reconnaissent bien et qui ont toujours entretenu de bons rapports bien qu’étant adversaires politiques, intervient après une audience accordée par le président du Parti démocratique de Côte d’Ivoire (Pdci-Rda), Henri Konan Bédié au Président du Prd, Adjé Dominique. Accompagné d’une délégation composée des membres de la direction de son parti, l’honorable Dominique Adjé a dit être venu rendre une visite de courtoisie à « son aîné » et prendre conseils auprès de lui en sa qualité de président d’une des formations politiques de premier plan en Côte d’Ivoire. Et Surtout pour son expérience en politique. « Le FPI étant une force politique nationale, il était important, pour nous, après la création de notre parti, d’exprimer notre désir d’être ensemble pour travailler pour la démocratie en Côte d’Ivoire », a déclaré le Président de Prd à sa sortie d’audience.

« Nous sommes honorés de notre visite. (…) Dans la situation actuelle du pays, le moment est venu pour tous ceux qui veulent le changement, la paix, l’union des fils et filles du pays de se rassembler pour opérer ce changement. Nous pensons que de façon progressive, le changement est en train d’être effectif », a laissé entendre le président Affi à l’endroit de son hôte.  « Votre rupture avec le parti au pouvoir montre que Ouattara ne peut pas incarner le progrès, la cohésion et la réconciliation en Côte d’Ivoire. Cela montre que les choses sont tellement dégradés que le bateau (le Rdr, parti du président Alassane Ouattara, Ndlr) a pris de l’eau de toute part», a-t-il commenté le départ de Dominique Adjé du Rdr, parti au sein duquel, il occupait d’importantes fonctions.

Pour ce qui est de l’adhésion de son parti à la plateforme de l’opposition en gestation, Adjé Dominique ne fait aucun mystère : « notre parti fera partie de la plateforme. Les journalistes me posent des questions depuis quelques jours sur mon adhésion ou non à la plateforme. Je vous le confirme ici que le Pdr fera partie de la plateforme qui va regrouper le Fpi et le Pdci».

Toutefois, à la tête d’une jeune formation politique, l’ancien maire de Bouaflé qui est membre du parlement ivoirien depuis 1995 veut se donner le temps d’analyser les contours de cette plateforme avant tout engagement formel. « Nous viendrons dans la plateforme, mais il faut que les choses soient clarifiées », a-t-il préconisé.