Bouaké/Chrétiens et musulmans prient pour la paix et la cohésion sociale

Fatime Souamée-Correspondante Régionale /afriquematin.net

A l’initiative d’une Ong, les fidèles chrétiens et musulmans de la commune se sont rassemblés samedi 26 février dernier au centre culturel Jacque Aka, pour prier pour la paix et la cohésion sociale en Côte d’Ivoire.  

Prier ensemble pour la consolidation de la paix et du renforcement de la cohésion sociale dans la région de Gbêkê et sur toute l’étendue du territoire ivoirien, c’est l’acte qu’une l’Ong vient de poser le samedi dernier à l’endroit de fidèles chrétiens et musulmans.

 « C’est important que Bouaké et le pays tout entier soit en paix, car les effets de cette paix sont visibles et palpables sur le terrain. Nous avons eu les bus, nous avons eu le bitume, nous avons eu le nouveau stade de Bouaké. Tout ceci ne serait pas arrivé sans la paix », a indiqué Dr. Mariam Koné, qui dirige de cette structure.

Femmes, hommes, enfants, réunis dans l’enceinte du centre culturel Jacque Aka, ont donc saisi cette occasion pour demander à Dieu de répandre sa grâce et sa bonté sur la ville de Bouaké et la Côte d’Ivoire afin qu’elles continuent de connaitre la paix, préalable à tout développement.

Le père Emmanuel N’guessan et l’imam N’Diaye Mohamed, ont tour à tour dirigé cette séance de prière œcuménique en adressant leur prière à Dieu. Ils ont fait des bénédictions pour le gouvernement et le chef de l’Etat, Alassane Ouattara, pour que Dieu l’inspire toujours dans ses prises de décisions à la tête du pays.

Une occasion bien appréciée par l’archevêque métropolitain -, Paul-Siméon Ahouana Djro, et le grand imam de Bouaké, El hadj Touré Badjawari. Ils ont salué l’initiative de la présidente de l’Ong « Agir pour Bouaké » Dr. Koné Mariam, pour cette action de rassemblement des chrétiens et musulmans pour une même cause.

Dans une communion, chrétiens et musulmans ont intercédé auprès de Jésus-Christ et de Mahomet pour qu’ils aident les ivoiriens à se retrouver ensemble pour développer la Côte d’Ivoire.