Production numérique/ Les patrons de la presse en ligne de Côte d’Ivoire et le Réseau des femmes correcteurs pour une collaboration de qualité

Par Keren Bossouma/afriquematin.net avec UPL-CI

Le Réseau des femmes-correcteurs de Côte d’Ivoire (RECOFCI) et l’Union des patrons de la presse en ligne de Côte d’Ivoire (UPLCI) se sont engagés pour des productions numériques de qualité. Les membres de ces deux associations sœurs se sont retrouvés le vendredi 16 avril 2021 au siège de l’UPLCI,  à Adjamé, pour échanger sur la mise en commun de leurs actions afin d’aboutir à ce noble objectif.

Vue la rapidité avec laquelle les médias numériques mettent sur la toile et sur le marché de la consommation les informations, nul doute que parfois, des erreurs grammaticales et syntaxiques se glissent dans les productions.

Pour la simple raison que ces écrits ne sont très souvent pas soumis au contrôle d’un maillon important du système qui est la correction. Cette anomalie est préjudiciable au développement de ces médias numériques car elle dénature la qualité des articles et décourage très souvent les internautes.

Afin de remédier à cette situation, les femmes-correcteurs de Côte d’Ivoire, à travers leur Réseau, ont accepté d’offrir leurs services  aux promoteurs et dirigeants des médias numériques réunis au sein de l’UPL-CI.

Facebook