ads bas

Procès de Laurent Gbagbo: le procureur Mac Donald sonné, présent mais absent.

ads bas

Vous l’avez certainement remarqué. Fatou Bensouda n’est pas là. Elle n’est pas présente aux audiences de la CPI où elle fait juger le président Laurent Gbagbo et le ministre Charles Blé Goudé dans ce procès. Elle y est représentée par le procureur Mac Donald qui lui, n’est présent que physiquement puisqu’il n’est pas là non plus. Il est ailleurs, on ne sait trop où, et c’est Maître Jacob de la défense du président Gbagbo qui va le tirer de cet ailleurs pour le ramener dans le procès en demandant si on pouvait afficher un document présenté comme confidentiel par l’accusation.

Mac Donald, confus, répond qu’il n’a pas suivi les débats. Le président Cuno Tarfusser a donc dû lui répéter lui-même ce que Me Jacob a dit, et le document qui était d’une banalité évidente a été montré avec son accord.

Cet incident pose une question : comment peut-on accuser et être absent ou être présent tout en étant absent ?

Alexis Gnagno 

Les commentaires sont fermés.