Port du Masque: le gouvernement ivoirien panique et use de roublardise

Après la valse hésitation observée les premiers jours dans la mise en œuvre des mesures qu’il a prises, le gouvernement ivoirien veut-il donner dans la roublardise ? C’est la question qui apparaît à la lecture du dernier communiqué du Conseil National de Sécurité qui s’est tenu ce jeudi au palais présidentiel.
En effet, au titre de nouvelles mesures qui ont été prises, le communiqué parle entre autres de
<<l’obligation du port de masques, notamment dans le Grand Abidjan, en veillant à leur disponibilité et leur gratuité, à commencer par le personnel de santé et les forces de Défense et de Sécurité>>. Et c’est justement cette décision qui prête à confusion. Car pour que l’on parle de veiller à l’application d’une décision, il faut que cette décision ait été prise au préalable. Or, nous n’avons pas souvenance d’une telle mesure dans notre pays, tandis qu’en Afrique de l’ouest la majorité des pays, les masque sont gratuits où subventionnés à prix réduits.

Pris de court donc le gouvernement ivoirien panique et sème volontairement la confusion dans l’esprit, non pas des ivoiriens qui ne sont pas dupes, mais des bailleurs de fonds qui ont ouvert leurs portefeuilles pour nous éviter le pire. Il est clair que le régime RDR use de sournoiserie et de duperie dans sa gestion de la crise, alors que nous ne sommes pas dans un jeu du chat et de la souris, mais bien dans le jeu de la mort…et de la vie. Que le gouvernement arrête donc sa roublardise pour prendre les mesures sociales que le peuple est en droit d’attendre.

Une correspondance particulière – Bruno Messmer ANOÏ

Click to Hide Advanced Floating Content
AFRIQUEMATIN TV

Facebook