Politique/L’Hommage de la Marahoué à l’honorable Adié Dominique.

Par Vouzo Zaba/afriquematin.net

Rappelé à Dieu au petit matin du samedi 16 mai 2020, le député de Bouaflé commune et président du PRD (Pour la République et la Démocratie), l’honorable Adié Dominique, a eu droit aux hommages des populations de la Région de la Marahoué. C’était le vendredi 09  mai 2020 au cours d’une veillée consacrée à l’illustre disparu.

Ils sont venus de partout pour rendre un dernier hommage au député de Bouaflé commune pour toutes ses actions en faveur du développement de la Marahoué

Ils ont tenu à être  présents pour rendre un hommage mérité à l’un des leurs qui a consacré son existence à servir sa région d’origine, la Marahoué.

Les fils de la région de la Marhoué étaient tous présents pour honorer la mémoire de l’un des leurs; A droite, Le premier magistrat de la Commune, le Dr léhi Bi Kribou Lucien , au Centre, le Ministre Epiphane Zorro Bi Ballo.
La délégation du RHDP était présente: A Droite, Issiaka Koné président du parti politique URCIN et fils de la région et Boti Bi Zoua .

Le ministre Zorro Bi Ballo Epiphane, secrétaire d’Etat au renforcement des capacités à la tête d’une délégation du Rassemblement des Houphouétistes pour la Paix et la Démocratie (RHDP), le premier magistrat de la commune de Bouaflé et président du comité d’organisation des obsèques du défunt député, le Dr Léhi Bi Kribou Lucien, le conseil régional de la Marahoué représenté par son 3ème vice-président, Kouamé Gosson Vincent, l’Union Républicaine pour une Côte d’Ivoire Nouvelle (URCIN) avec son  leader, Issiaka Koné, fils de la région et conseiller municipal à Bouaflé, le Front Populaire Ivoirien (FPI), des délégations du PRD venus des de toute la Côte d’ivoire , avec à leur tête  la 1ère vice-présidente de ce parti, Me Viviane Tanoé, les autorités administratives et coutumières. Toutes les populations que le défunt a côtoyées durant ses différentes mandatures ont voulu  témoigné par cette présence massive, la solidarité qui règne entre les fils de cette région.

La  diversité ethnique et culturel a tenu a signifié à l’illustre disparu la reconnaissance  qui est la leur, pour tout le labeur consenti dans le  développement de la région et l’épanouissement de ses populations .

Le 3ème vice président du Conseil Régional de la Marahoué, K.Gosson Vincent, compagnon de lutte de l’Illustre disparu, rendant hommage des qualités humaines de son ami.

De nombreux témoignages sur la vie du défunt, dont celui du 3ème vice président du conseil Régional de la Marahoué, Kouamé Gosson Vincent, ont fini par convaincre  les invités, des qualités humaines et des valeurs  prônées durant son existence par le président du PRD. Sociable, il l’était. Il ne lésinait pas sur les moyens, aux dires des témoignages de ses compagnons de lutte, pour faire triompher les causes des populations. Cela aurait  par conséquent été un crime, pour certains encore, que de s’absenter lors de ce rassemblement en l’honneur du disparu.

Le Zaouli de Tibeita, n’a pas voulu être en reste de cette cérémonie, le Président du PRD ayant, tout le long de ses différentes mandatures, fait la promotion des valeurs traditionnelles de la Marahoué.

A leur manière, les nombreux  artistes chanteurs de la région ont voulu dire merci, à celui qui a été, pour nombre d’entre eux, le canal de l’éclosion des différents talents qui se sont succédés tout le long de la soirée.

Jusqu’au petit matin, hommes, femmes et enfants ont voulu gardé en mémoire l’ image d’une séparation haute en couleur, traduisant du même coup, par l’animation festive de cette soirée, la joie et le sentiment d’avoir été, jusqu’au bout,  au côté de leur « Père ».

« Adié Dominique avait certes des défauts comme tout être humain, mais c’était un enfant du peuple dont la présence à elle seule suffisait à redonner espoir à tous. Il s’est beaucoup investit dans la vie des populations ici présentes, sans jamais se décourager , malgré les coups qu’il a reçus. Il aimait ses frères, et cela est un fait unanime. C’est malheureusement aujourd’hui que je constate que la Marahoué a perdu un grand homme » a tenu à  souligner une personnalité politique qui a voulu garder l’anonymat.

A la fin de cette cérémonie hommage, Le président du comité d’organisation et maire de la ville de Bouaflé, le Dr lehi Bi Lucien,  a promit de tout mettre en œuvre pour que cette solidarité entre fils de la région  puisse être réitérée lors du dernier voyage de l’honorable Adié Dominique, lequel est  prévu pour  la première quinzaine du mois d’Aout 2020.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Click to Hide Advanced Floating Content
AFRIQUEMATIN TV

Facebook