Performance/Adémola Sowemimo, la première Nigériane pilote dans une compagnie aérienne au Qatar

ads bas

Par Justin Kassy/afriquematin.net

Voir autrefois une femme conduire une voiture était une curiosité publique, aujourd’hui, elles exercent le métier de  pilotes d’avion et de toutes sortes d’engins roulant ou volant à grande échelle. Elles poussent le courage jusqu’à conduire des remorques, des Autocars articulés, des avions de transport, des avions de chasse, des Boeings 700 et plus, etc.

 Les femmes sont dans tous les domaines d’activité, c’est l’équilibre social en quelque sorte, c’est aussi l’affirmation de la gent féminine qu’on avait reléguée au second plan dans les activités. Avec Adeola Sowemimo,  la première  Nigériane à piloter l’un des  gigantesques avions long-courrier conçu par le constructeur Boeing, le mythe est véritablement brisé. Cette dernière est aussi l’une des  premières femmes à travailler pour la prestigieuse Compagnie Qatari.

Originaire d’Ogbomosho, dans l’État d’Oyo, elle est diplômée de Ladoke Akintola University. De là, toujours dans le but de se former, elle est allée ensuite aux États-Unis, où elle a obtenu son diplôme de pilote au Sunrise Aviation Flight School.

 Dotée d’une formation solide, nous espérons la voir un jour, pilote  d’une grande Compagnie aérienne africaine. Oh ! Si « Air Afrique »,  la Compagnie Africaine qui faisait la fierté des Africains existait encore, elle serait, certainement, sur l’un de ses gros porteurs. Mais hélas ! On espère encore  revoir une nouvelle Compagnie Africaine, voler et planer, dans le ciel africain. Sinon, il est impensable que l’Afrique, avec ses énormes potentialités de tout genre, et ses nombreux milliardaires, n’arrivent pas à s’offrir une compagnie aérienne, qui pourrait rivaliser de vols avec les autres Compagnies européennes, qui, il faut le dire tout net, exploitent à fond l’espace aérien africain à leur guise.

.

.

.

 

 

 

 

Les commentaires sont fermés.