Pdci-Rda/ Les enseignants des universités, grandes écoles, instituts et centres de recherches effectuent leur rentrée politique

Par Nadège Kondo, Afriquematin.net

Les enseignants des Universités, Grandes Ecoles, Instituts et Centres de Recherches, militants du Pdci Rda regroupés au sein de l’Ugi-Pdci Rda ont effectué leur rentrée politique, le samedi 16 juillet 2022.

 « Retour au pouvoir du Pdci-Rda en 2025, quelles contributions des Universitaires Ugi Pdci- Rda? ». C’est le thème de la rentrée politique de l’Ugi-Pdci Rda tenue, le samedi 16 juillet 2022, à la maison du dudit Parti à Cocody.

Professeur Kanga Marcelin, président de L’Ugi-Pdci a tenu à remercier toutes les autorités du Parti du sphinx de Daoukro qui ont effectué le déplacement pour prendre part à cette rencontre solennelle. Pour donner la quintessence de cette cérémonie, le président de l’Ugi-Pdci a souligné que cette rencontre est le lancement officiel des actions concrètes pour le retour du Pdci-Rda au pouvoir d’État en passant par les élections municipales et sénatoriales prévues pour l’année 2023.

Gouali Dodo, secrétaire exécutif chargé des enseignants, représentant le secrétaire exécutif en chef, Maurice Kakou Guikahué a, dans son intervention rappelé le chantier de la Réconciliation nationale ouvert par le Président du Parti. « Ce chantier est bien amorcé, car le Dialogue politique qui a repris le 16 décembre 2021 vient de connaître un tournant décisif avec la rencontre des Présidents  Alassane Ouattara, Henri Konan Bedié et Laurent Gbagbo, le jeudi 14 juillet 2022. Nous espérons que ce Dialogue politique ainsi boosté par la rencontre des trois(3) Présidents, sera effectivement inclusif comme l’a souhaité le Président Henri Konan Bedié en juillet 2021, à Daoukro car les Ivoiriens fondent un Grand espoir en cette rencontre pour une Côte d’Ivoire véritablement unie et réconciliée », a-t-il espéré, avant de leur confier une  mission majeure. « Cette mission est de sortir des sentiers battus du « vouvouzela » et des rentrées politiques interminables pour se mettre résolument au travail à travers: des actions concrètes de terrain; l’encadrement de proximité des militants qui vivent dans le même espace que vous (Nos jeunes étudiants des universités et grandes Écoles, militants du Pdci- Rda); l’appui aux militants dans les quartiers, les villages et les hameaux dans le cadre de l’acquisition de leurs actes de naissance ou jugements supplétifs pour ceux qui n’en ont pas et l’établissement des certificats de nationalité et des cartes nationales d’identité, afin de s’inscrire sur la  liste électorale ».

Il faut souligner qu’à cette occasion, le professeur Jean-Noël Loucou et le ministre Gnamien Yao ont animé, à tour de rôle, une conférence.