Pdci-Rda/Ahipeaud Martial fait son entrée

Considéré comme produit « pur » du plus vieux parti politique de Côte d’Ivoire, Dr Ahipeaud Martial Joseph vient de rejoindre la maison, disons la maison mère, le Pdci-Rda. Le président de l’Union des anciens de la FESCI (UNA-FESCI) donne les raisons de ce revirement politique.  Sa déclaration.

« Depuis plusieurs mois, le délégué départemental du PDCI de Lakota et les secrétaires de section du parti ont entrepris des démarches en direction du Dr Ahipeaud Martial Joseph, leur fils, pour qu’il vienne dans la maison de son père, pour les aider à sa réhabilitation et sa remobilisation.

En effet, selon les responsables du parti, il était bon que le fils d’un des fondateurs du Pdci en pays Dida revienne pour les aider après la perte brutale du Dr Ozoukou, a la veille des élections législatives de 2021. Les pourparlers ont duré plusieurs mois et se sont concrétisés ce mardi 28 septembre 2021 par une visite d’une délégation conduite par le Délégué départementale Mr Djokouehi Rodrigue et de secrétaires de section au Secrétaire Exécutif.

Apres avoir fait le point des démarches entreprises, le délégué départemental à conclu pour dire qu’ils sont venus confiés leur fils au Secrétaire Exécutif pour que ce soit lui-même qui en informe le Président Henri Konan Bedie.

Dr Ahipeaud Martial Joseph a confirmé au Secrétaire Exécutif la teneur de la déclaration du Délégué départemental. Selon lui, si ses parents lui demandent de venir les aider dans la réhabilitation de la maison de son père, ce serait un sacrilège et irrévérencieux de sa part de ne pas pouvoir y répondre favorablement.

Dr Ahipeaud Martial en a profité pour dire toute sa sympathie au Prof Guikahue après les rudes épreuves traversées lors de la lutte passée. Il a rappelé son engagement ferme depuis 1990 pour la démocratie comme garantie systémique pour préserver les acquis du Père de la Nation et ce, lors de leur dernière rencontre le 6 mars 1993.

Le dernier colloque à Yamoussoukro organisé par la Fondation Félix Houphouët-Boigny a bien conclu que les crises politiques et électorales et toute l’instabilité des états africains depuis 1990 sont liées à la non adoption de la démocratie et à ses conséquences. Aujourd’hui, le bilan est difficile et certainement qu’il serait bon de changer de posture.

Pour Dr Ahipeaud donc, contribuer à la base à aider ses parents sera la suite du combat et il reste entièrement disposé à donner le meilleur de lui-même pour accomplir la mission que ses parents lui confieraient.

Le Prof Guikahué et la délégation ont fini par immortaliser la cérémonie par une prise de photos sous le regard bienveillant du Président Félix Houphouët-Boigny ».

Fait à Abidjan mardi 28 septembre 2021.

Dr Ahipeaud Martial Joseph

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.