Paiement de l’Impôt foncier/La DGI et l’Anaged lancent la campagne de sensibilisation

Par Yann Dominique N’guessan/afriquematin.net

En collaboration avec l’Agence Nationale de Gestion des Déchets (ANAGED), la direction générale des Impôts a procédé au lancement de la 6ème édition de la campagne de sensibilisation sur la déclaration et le paiement de l’Impôt Foncier, hier mardi 26 octobre, au hall de l’immeuble abritant le siège de l’administration fiscale sis au Plateau.

Indiquant le sens de la cérémonie, le directeur du Cadastre Boua Bahi Apollinaire a réitéré l’engagement de la structure qu’il dirige à mettre tout en œuvre pour la réussite de cette opération de communication qui sera conduite par les agents sensibilisateurs afin d’atteindre le plus grand nombre de la population.

Madame le directeur général de l’Anaged, Sarranh Ouattara a rappelé que la présence de la structure qu’elle dirige aux activités de la DGI est une obligation d’aider l’administration fiscale dans sa tâche…

Lui emboitant le pas, Madame le directeur général de l’Anaged, Sarranh Ouattara, a rappelé que la Direction générale des Impôts reste une institution importante pour sa structure, en ce sens qu’une partie des impôts fonciers recouvrés est affectée à son fonctionnement. « La direction générale des impôts recouvre pour le compte de l’Anaged plus de 90% de ses ressources à travers les taxes affectées à la salubrité », a-t-elle indiqué.

Quant au directeur général des Impôts Ouattara Sié, il a rappelé qu’au titre de cette collaboration, les campagnes successives menées de 2016 à 2020, ont bénéficié de l’appui de l’Anaged. Ce qui a permis, selon le premier responsable de l’administration fiscale de disposer de supports de campagne, d’assurer la mobilité des équipes.

Le directeur général des Impôts Ouattara Sié Abou a inviter, à l’occasion, les structures bénéficiaires des produits de l’impôt foncier à soutenir les activités concernant à l’optimisation des recettes...

 « Cette campagne que nous lançons est une campagne de sensibilisation l’endroit de nos concitoyens afin que chacun s’acquitte de son impôt foncier. L’enjeu n’est pas seulement fiscal-mais plutôt le bien-être de la population », a fait remarquer Ouattara Sié Abou.

LIRE AUSSI :   Fooball : l'international ivoirien Yaya Touré en route vers le Brésil ?

Il faut souligner que depuis 2016, le gouvernement a pris des mesures allant dans le sens de la réduction des charges des ménages en baissant les taux d’imposition. Lequel taux, selon le directeur général des Impôts, est passé de 4% à 3% de la valeur locative des immeubles productifs de revenus appartenant aux personnes physiques, sur le revenu foncier ;  et le taux de l’impôt sur le patrimoine foncier des immeubles bâtis et non bâtis de 15% à 9% pour les personnes physiques, faisant passé le taux de l’impôt foncier de 15% à 12% pour les personnes physiques.