Nommé DG du CROU : Blé Guirao, la loyauté d’un homme récompensée

 

Par Jean Levry – AfriqueMatin.net

Il est depuis ce mercredi 28 novembre 2018 le nouveau Directeur général du Centre régional des œuvres universitaires d’Abidjan (CROU-A). Jean Blé Guirao qui accède ainsi à sa première nomination sous le président Alassane  Ouattara a dû attendre son heure avec beaucoup de patience. Mais c’est plus la loyauté de l’homme qui force l’admiration de bon nombre d’observateurs. Car, au regard des frustrations qu’il a subies ces dernières années, l’homme aurait pu emprunter le chemin que d’autres dans la même situation que lui ont pris. De fait, eu égard à l’engagement politique de Blé Guirao et son apport au sein du RHDP pour l’avènement de cette coalition politique au pouvoir, il est apparu parfois inacceptable qu’il ait été rangé aux oubliettes durant 7 bonnes années.  En tout cas, le moins que l’on puisse dire,  c’est que « cette nomination vient réparer une injustice  dont il était jusque-là l’objet », lâche un de ses proches.

L’ex-président des jeunes de l’Union pour la démocratie et la paix en Côte d’Ivoire (UDPCI) était jusqu’à ce jour un des rares « locataires de l’Hôtel du Golf » qui n’avait pas été casé.  « Il ne s’est  jamais lamenté sur son sort. Il est toujours positif », poursuit son collaborateur.

Humble, travailleur et loyal, l’actuel vice-président de l’UDPCI est resté calme mais toujours à l’œuvre auprès de son mentor, le ministre Albert Mabri Toikeusse. Mieux, pour montrer sa fidélité à la lutte et surtout sa loyauté au président de la République, « Le Dougloudou national » (comme l’appellent ses camarades de lutte), membre actif du RHDP, a largement contribué à la réélection du candidat Alassane Ouattara avec son mouvement GRACU-ADO qu’il a créé avec certains de ses amis. Membre fondateur du RHDP derrière « les 4 grands » de ce mouvement politique, il était encore à l’assemblée générale constitutive du RHDP-Unifié  à l’hôtel Ivoire en juillet dernier.

Ce Professeur de Mathématiques de son État, est un ancien militant de la Fédération estudiantine et scolaire (FESCI) dont il a été le Secrétaire général en assurant l’intérim de Martial Ahipeaud en 1994. A ce titre, il était présent le dimanche 25 novembre 2018 à l’assemblée constitutive  du mouvement des anciens de la Fesci (UNA-FESCI) avec ses anciens camarades syndicalistes.

Les commentaires sont fermés.