ads bas

Bouaké : Élimination de toutes formes de violences à l’égard des femmes : « Les populations s’engagent ».

ads bas

Par Fatime Souamée-Afriquematin.net

Dans le cadre de la célébration de la journée pour l’amélioration de toutes formes de violences à l égard des femmes, la Commission Régionale des Droits de l’Homme de la région de Gbêkè (Bouaké), ville située à 341 kilomètres d’Abidjan, a organisé une procession citoyenne le 27 novembre 2018.

A cette occasion, une procession est partie du stade de Bouaké à la préfecture. Les associations des défenses des droits de la femme, la population de Bouaké, hommes et femmes, ont effectué nombreux le déplacement pour commémorer cette journée avec les mélodies fredonnés par la fanfare.  C’est dans une ambiance de fête que s’est déroulée la cérémonie. La présidente de la commission régionale de Gbêké, Mme Fanta Kourouma, a traduit toute sa satisfaction et sa reconnaissance, vu le déplacement massif des femmes, des filles et des élèves, souvent victimes de toutes formes de violences.

La procession s’est terminée par la remise d’une motion de non violence à l’égard de la femme au secrétaire général de préfecture de Bouaké. Notons que c’est depuis le 25 novembre que s’est ouverte, la campagne internationale des 16 jours de mobilisation qui s’échelonne jusqu’au 10 décembre. Cette campagne nous rappelle que les violences faites aux femmes constituent, une des violations des droits de l’homme les plus répandues dans tous les pays. L’on recommande à cette occasion, les organisations dans le monde, mais également, les institutions à organiser des manifestations durant cette période pour faire cesser les violences faites aux femmes.

Les commentaires sont fermés.